Extrêmement fort et incroyablement près de Jonathan Safran Foer

Oskar a 9 ans. Un an après la mort de son père dans les attentats du 11 septembre, il trouve une clé. Persuadé qu’elle résoudra le mystère de la disparition de son père, il part à la recherche de la serrure qui lui correspond. Sa quête le mènera aux quatre coins de New York où il pénètrera les vies d’inconnus et découvrira l’histoire de sa famille.

Utiliser les yeux d’un enfant pour parler des attentats du 11 septembre, de la douleur des familles, relève du génie. Utiliser une simple clé pour aborder le thème des relations de familles, des secrets, de la quête d’identité, c’est de la pure magie.

Oskar est un personnage plus qu’attachant, original, qui oublie souvent qu’il est un enfant pour partir à la recherche de ses origines, comprendre pourquoi son père est mort. Il lutte contre la douleur, celle d’avoir perdu son père, et d’avoir entendu un message sur un répondeur, juste avant la fin, sans rien faire… Vivre si jeune avec la culpabilité et essayer de renaitre, c’est le défi auquel il doit faire face au quotidien.

Et au-delà de l’histoire, il y a la forme. Des photos, des corrections en rouge, des chiffres comme un langage codé, des lettres des grand-parents… on est directement dans la vie des personnages, comme dans un journal intime. Et puis la photo de cet homme, qui tombe d’une tour, que tout le monde a vu…

Extrêmement fort et incroyablement près est un livre que je recommande, humain, riche en sentiments. Je me suis vraiment sentie transportée, par l’émotion, mais par l’humour aussi qui s’en dégage parfois.

Jonathan Safran Foer est sans conteste un grand auteur, à suivre !

Un mot maintenant sur le nouveau format de livre : Point 2.

J’avais vraiment envie de tester cette nouvelle forme de lecture, et si l’objet est très joli, tout petit livre facile à ranger et à transporter, je n’y ai malheureusement pas trouvé la lecture très confortable. Les pages sont très fines et peu facile à tourner. Un bel objet donc, mais dont la praticité ne m’a pas convaincue.

Rejoindre la conversation

2 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.