Book Club Livraddict – Le Patient de Timothé Le boucher

Book Club Graphique – Juin 2020

Book Club Livraddict – Le Patient de Timothé Le boucher pour le thème « BD & romans graphiques »

Compte-rendu par Ichmagbücher

La majorité des participants ont apprécié le livre, alors que trois personnes sont mitigées ou déçues. Les illustrations ont plu, les cases sans texte intercalées donnent une impression de contemplation et instillent une tension et une ambiance de plus en plus glauque et lugubre. Les dessins sont propres et nets, que certains lecteurs ont trouvés vieillots, avec des couleurs plutôt fades. Leur pertinence n’empêche pas un décor quasi-inexistant. De manière générale, la mise en page a été bien vue et rend la lecture addictive. Les Livraddictiens ont apprécié l’alternance entre les scènes légères et sombres, bien que le rythme soit lent. Les dialogues sont peu nombreux et les échanges courts, notamment les passages entre Pierre et la psychologue.

De plus, les lecteurs ont l’impression d’avoir été floués sur la relation que ces deux personnages entretiennent. Elle est certes ambiguë, mais pas assez creusée. Pierre est le personnage le plus complexe, même si les participants n’ont pas ressenti d’attachement particulier, ni d’empathie. Les personnages secondaires ont davantage plu : les autres patients et le personnel médical. Sauf Tiphaine dont le comportement a été jugé déplacé. La personnalité de la psychologue est grise et mystérieuse à la fois.

Quant à l’intrigue, elle a été perçue par les lecteurs dans deux opposés. Certains ont été surpris et choqués, le suspense y est de mise, et la fin ouverte laisse de nombreuses possibilités. D’autres ont trouvé le récit survolé, la tournure facile à deviner et prévisible, déplorent un manque de réalisme et de profondeur. La fin trop rapide est attendue et banale, même incompréhensible pour quelques lecteurs.

Les thèmes de la reconstruction après un trauma et des différences sociales sont les bienvenus, mais des Livraddictiens pensent que trop de sujets étaient abordés simultanément. Et d’autres n’ont pas compris le message véhiculé par l’auteur.

La plupart des participants connaissaient déjà Timothé le Boucher, surtout avec son roman graphique Ces jours qui disparaissent qui a remporté davantage de suffrage.

Pour aller plus loin

Romans graphiques

Manga

Dessinateurs (style épuré, jeux d’ombres)

Romans

Essai

Film et série TV

Merci au participant(e)s :  Anaissiana, Shape Fleur, Coper, Sigalith, Hasard Livresque, Papillon_ParMotsEtParVont, Julie27, MahaultMots, yex, Catysprint, Cendre, AyianaLaTaupe, Vinushka, Audrey11, Ichmagbücher

Et surtout merci à Ichmagbücher pour la rédaction du compte-rendu !

Book Club Livraddict – Le prince et la couturière de Jen Wang

Book Club Graphique – Août 2020

Book Club Livraddict – Le prince et la couturière de Jen Wang pour le thème « Album ou BD jeunesse »

Compte-rendu par Cendre

Il y a eu quelques coups de cœur et tous les autres participants ont trouvé Le Prince et la Couturière très agréable. Tout le monde recommande cette lecture et certains ont même déjà passé le mot autour d’eux.

Les dessins ont beaucoup plu, notamment les robes que tout le monde a trouvé sublimes et rendant très bien la fluidité des tissus. Le style du graphisme plutôt rond et les couleurs pimpantes utilisées sont très bien assortis avec le thème du conte moderne, sur un style art-déco. Quatre participantes ont fait le lien entre le design et le thème abordé avec les dessins animés, comme ceux de Disney.

Les expressions des personnages étaient bien retranscrites et mignonnes. Il a été noté plusieurs fois que le design des personnages, éloigné des normes de beauté classiques, participait au charme du livre. D’ailleurs plusieurs participantes ont été étonnées de qui était qui car elles s’était imaginé des rôle inversés en voyant la couverture.

Deux lectrices ont noté que la mise en page participait à maintenir le suspens, comme par exemple l’éblouissement provoqué par la découverte des tenues.

De l’avis général, les caractère des personnages sont réalistes, nuancés, faillibles et touchants. Les lectrices sont tombées sous le charme des personnages principaux et secondaires. Elles ont apprécié que chacun des deux personnages principaux ait sa propre trame narrative avec de vrais enjeux. Plusieurs lecteurs avaient pensé que le travestissement allait être assimilé au mouvement LGBT+ et ont été agréablement surpris que l’auteure ne prenne pas cette direction afin de garder un message plus universel.

L’intrigue et les messages véhiculés ont plu. L’auteure remet au gout du jour le conte pour casser les stéréotypes. L’histoire est dynamique et l’ensemble est bien dosé, entre enjeux sociétaires et légèreté extravagante.

Il faut garder à l’esprit que les personnages principaux sortent juste de l’adolescence car leur âge a une influence sur la crédibilité de l’intrigue.

Les thématiques abordées sont :  la tolérance, croire en ses rêves, l’acceptation de soi, l’amitié et l’ouverture d’esprit.

Concernant la fin, les avis sont mitigés vis-à-vis du comportement du roi. Environ la moitié des participants ont trouvé qu’il dénotait avec le reste de l’histoire et n’était pas très crédible tandis que l’autre moitié a apprécié ce grain de folie et y a vu à nouveau un message de tolérance et aussi un soutien paternel afin de finir sur une note totalement positive, typique du conte.

C’est une lecture feelgood, qui « fait du bien » et qui s’adapte très bien au lectorat jeunesse… mais saura aussi être appréciée par les adultes !

À part une personne, c’était une découverte de Jen Wang, l’auteure, mais tous sont prêts à découvrir d’autres de ses titres.

Au niveau des dessins, un lien avec les dessins animés (graphisme et dynamisme) a été relevé par pluisieurs participantes. Le parallèle ne n’arrête pas là pour l’une d’elles qui y a vu des thématiques similaires à celles abordées dans certains Disney.

Pour aller plus loin

Livres lus et conseillés qui se rapprochent du Prince et la Couturière

Livres non lus mais qui correspondraient

Autres médias conseillés

        • Le dessin animé Disney « La Reine des Neige » (thématique + graphisme)

Merci au participant(e)s : Cendre – Coper – Ichmagbücher – Tatti – yex – Kircher – camicam – auchat – AyianaLaTaupe – Emmani – majestedsmt – Guenièvre – Vinushka – Andreal Space – Christelle et les livres – Red Panda – skaikripa

Et surtout merci à Cendre pour la rédaction du compte-rendu !

Book Club Livraddict – Miniaturiste de Jessie Burton

Book Club – Février 2020

Book Club Livraddict – Miniaturiste de Jessie Burton pour le thème  » Un livre sur les secrets de famille »

Compte-rendu par Ichmagbücher

Ce roman a récolté des avis majoritairement mitigés, avec trois coups de cœur et deux déceptions.

La narration au présent pour un roman historique a étonné les lecteurs, mais dans le sens positif du terme. Pour la plupart des Livraddictiens, le récit se lit bien, il est bien construit et rythmé. Cependant, pour d’autres, l’écriture reste sobre et ne réveille pas les émotions, plusieurs lecteurs se sont sentis spectateurs extérieurs à l’histoire, et certains notent même une plume pesante et suffocante. Pour autant, la description de la maison de poupées a plu, ainsi que le décor de l’époque : Amsterdam en 1686 et la critique sociale qui va avec : la justice, le commerce et l’argent, la religion, la discrimination. C’est sombre et froid, mais plutôt réaliste. Pourtant, quelques participants n’étaient pas intéressés par cet aspect historique.

Deux lecteurs ont trouvé l’intrigue longue à démarrer et lente de manière générale. Bien que certains ont regretté un trop grand nombre de secrets, leurs révélations ont surpris. Deux-trois Livraddictiens ont particulièrement apprécié la scène du procès qui semble un peu à l’écart du reste de la trame. En revanche, la majorité n’a pas saisi l’utilité du mystère autour du sucre. Les lecteurs étaient curieux des réactions des personnages (surtout Nella) sur le choix des miniatures.

Les personnages ont récolté des attentions très partagées. On les a aimés ou au contraire détestés. Si la famille soudée et proche a attiré la sympathie des lecteurs, quelques-uns ne se sont pas attachés, voire n’ont pas trouvé les personnages creusés, en dehors de Marin qui présente une personnalité complexe. N’oublions pas le rapport aux animaux de compagnie qui est émouvant. L’évolution de la relation entre Nella et Johannes a été appréciée. La grande déception réside dans le personnage du miniaturiste qui n’est en fait qu’un prétexte à l’histoire. Le mystère n’est pas exploité et on reste sur notre faim, sauf une lectrice, indifférente à cette partie de l’intrigue.

Ce roman a rappelé à plusieurs lecteurs celui de La jeune fille à la perle de Tracy Chevalier qui se déroule dans un temps et un lieu similaires. Deux lectrices y ont également vu une ressemblance avec Rebecca de Daphné du Maurier. De la même auteure (Jessie Burton) a été lu Les filles au lion avec des avis positifs, un livre différent du Miniaturiste. Quelques lecteurs sont prêts à découvrir davantage l’auteure, quand d’autres qui n’ont déjà pas apprécié celui-ci n’iront pas plus loin.

Sur le sujet des secrets de famille, les lecteurs proposent :
Le treizième conte de Diane Setterfield (contemporain)
Le jardin des secrets de Kate Morton (contemporain avec retour dans le passé)
L’île des oubliés de Victoria Hislop (historique)
Le secret du mari de Liane Moriarty (contemporain)
L’héritage de Katherine Webb (contemporain avec retour dans le passé)
Les ombres de Brocéliande de Lynda Guillemaud (contemporain)
Neshov, tome 1 : La terre des mensonges d’Anne B. Radge (contemporain avec retour dans le passé)
Derrière les portes de B.A. Paris (thriller)
La maison aux esprits d’Isabelle Allende (contemporain / fantastique)
Carlos Ruiz Zafon

Avec des secrets de famille, mais qui ne sont pas au centre de l’intrigue :
Les Frontaliers (saga) de Lili MJ (aventure historique)
Les roses et les oranges (saga) de Francine Godin-Savary (romance historique/tranche de vie)
Qui es-tu papa ? d’Allan Stratton (contemporain jeunesse)
La saga des sorcières d’Anne Rice (fantastique)

Le roman a fait l’objet d’une adaptation en mini-série télévisée : fidèle au roman avec des modifications positives, en effet les mystères laissés sans réponses à l’écrit ont été résolus à l’écran : le sucre et le miniaturiste. Le jeu des acteurs a plu.

Suite à une question sur le niveau de lecture, les lecteurs de la version française estiment qu’il est plutôt facile d’accès avec un vocabulaire simple qui devrait être abordable en version originale (anglais).

De plus, le décor du livre a éveillé la curiosité de certains lecteurs qui visiteraient bien la capitale hollandaise un jour.

Merci au participant(e)s : Cendre, Ichmagbücher, Catysprint, Julie27, Little Lotus, camicam, cerisia, Riz-Deux-ZzZ, aurelibt, Lynn (en cours), stellade, Cece44, Tatti, Mana_ (pas lu), mel’aux pays des livres

Et surtout merci à Ichmagbücher pour la rédaction du compte-rendu !

Book Club Livraddict – Locke & Key, tome 1 : Bienvenue à Lovecraft de Joe Hill et Gabriel Rodriguez

Book Club Graphique – Février 2020

Book Club Livraddict – Locke & Key, tome 1 : Bienvenue à Lovecraft de Joe Hill et Gabriel Rodriguez pour le thème comics

Compte-rendu par Ichmagbücher

La majorité des avis sont positifs, même si trois participants sont plus mitigés.

Le style de Gabriel Rodriguez est à double tranchant, même si tout le monde s’accorde sur un manque de distinction des apparences des personnages. En effet, ils semblent tous avoir le même age, adultes, adolescents ou enfants, ce qui est assez perturbant. Des lecteurs pointent un style soigné et détaillé, une mise en page réussie avec cadrage et découpage des vignettes idéals. Les expressions faciales transmettent bien les émotions. Pourtant, les illustrations n’ont pas vraiment plu, les traits paraissent grossiers et tordus et une certaine violence transparaît, mais certains lecteurs ont trouvé que c’était en adéquation avec l’ambiance générale. L’atmosphère est glauque, pesante, sombre. Le choix d’un manoir comme lieu du récit amplifie l’aspect horrifique et les scènes terrifiantes.

L’intrigue a davantage plu, bien que le début manque de clarté et que deux-trois lecteurs aient ressenti un certain malaise. Un participant note également une intrigue trop classique. Mais le mystère des clés est original, on est curieux d’en découvrir de nouvelles avec les portes et les possibilités qu’elles offrent. L’action est présente, agrémentée de flash-back pour comprendre le moment présent. Pour quelques Livraddictiens, le récit est passionnant et captivant, l’histoire bien ficelée. L’univers est riche et énigmatique.

Les personnages sont diversifiés, chacun avec sa personnalité et la psychologie qui l’accompagne. A travers ses personnages, on découvre différentes façons de gérer le deuil d’un être cher. Mais si les personnages sont intéressants, les lecteurs ne se sont pas vraiment attachés. Sam, l’adolescent perturbé, est effrayant par son manque de remords, mais un lecteur le trouve insipide, car il se contente de tuer. Nina, la mère, est un peu laissée de côté, mais son amour pour ses enfants est visible.

Plusieurs personnes connaissaient déjà le comics et ont profité de ce book club pour le relire, avec le même plaisir. Pour ceux qui ont mentionné la suite, ils comptent poursuivre, sauf une lectrice qui n’a pas plus accroché au tome 2 et s’arrête là. Quelques Livraddictiens ont découvert l’histoire via la série télévisée qui leur a donné envie de lire le comics à l’origine. Pour ceux qui ont lu et vu, l’adaptation vise un public pour large, en conséquence la dimension horrifique est largement amoindrie, les personnages sont plus fades avec des caractères différents du comics et de nouvelles clés font leur apparition. Mais les décors sont réussis.

Presque tous les participants connaissent Joe Hill au moins de nom comme le fils de Stephen King et reconnaissent son talent d’auteur, certains envisagent de lire ses romans. En revanche, personne ne veut approfondir le style particulier du dessinateur Gabriel Rodriguez. Dans le même genre, les lecteurs conseillent les comics :
October Faction (saga) de Steve Niles (chasse aux monstres)
Fables (saga) de Bill Willingham (sanglant)
Tony Chu détective cannibale (saga) de John Layman et Rob Guillory
Sans issue : Bienvenue à Christmasland de Joe Hill et Charles Paul Wilson III (horreur pure)

Le manga :
The promised Neverland (saga) de Kaiu Shirai et Posuka Demizu

Les jeux vidéos :
Gone Home conçu par Steve Gaynor
What Remains of Edith Finch conçu par Chris Bell

La série télévisée :
The Haunting of Hill House de Mike Flanagan (10 épisodes)

Merci au participant(e)s : Ichmagbücher, Caedy, Cendre, Coper, Alhena, Stellade, Espyvie, Julie Tournesol, Maa, Manonche_, Livresse de la plume, Little Lotus, erine6, LorraineJ, Lysenti, Chatauxlivres, Jessika, Cece44

Et surtout merci à Ichmagbücher pour la rédaction du compte-rendu !

Book Club Livraddict – Noël & préjugés (Collectif)

Book Club Spécial Noël – Décembre 2019

Le collectif de nouvelles Noël & préjugés d’Isabelle Alexis, Tonie Behar, Adèle Bréau, Sophie Henrionnet, Marianne Levy et Marie Vareille pour le book club spécial de Noël

Compte-rendu par Coper

Les avis concernant ce livre sont plutôt mitigés. La plupart des lectrices ont trouvé le format « Nouvelles » assez frustrant, car cela ne laissait pas assez de temps à l’auteur pour développer la psychologie des personnages ainsi que les histoires et il en ressort quelques clichés pour accélérer l’intrigue.

De manière générale, les nouvelles sont plutôt inégales. Un sondage a été réalisé sur les préférences, il en ressort ce diagramme.

Nb : les votants n’ont pas tous participé au BC ou justifié leur choix.

Trois nouvelles sortent du lot. L’hôtel des monts enneigés, Nuit blanche au magasin de jouets et Comme une princesse de Disney font quasiment l’unanimité : l’esprit et la magie de noël sont bien là, les personnages sont attachants, les histoires mignonnes.

Les trois autres nouvelles ont été beaucoup moins appréciés avec de gros malaises ressentis sur le Manoir des Wilfried : histoire malsaine et difficilement crédible. Le point de vue masculin de Love Coach a été apprécié mais l’histoire est moyenne et peu originale. Quant à Amour, tempête et best-seller, elle est passée plutôt inaperçue.

Les petites références à Orgueil et Préjugés dans chaque nouvelle ont été très apprécié. Une touche d’originalité bienvenue dans le recueil.

Globalement, c’est une lecture de saison, légère et facile, plutôt appréciée dans son ensemble et recommandée pour les amateurs de romances. 

Les participantes ayant lu le premier opus de la team-rom-com (Y aura-t’il trop de neige à Noël ?) ont trouvé Noël & préjugés décevant en comparaison à celui-ci.

Recommandations de lectures :

Merci aux participant(e)s : Hakutchi, Bleu Saphir, Julie27, Coper, Zaza dans le métro, Sandra, Sandrou81, Cecec, La3ti, Taramilka, Lovelymoment, Alhena, Magalie_25, Taevinn, Virag, Delphine.D, Dezi, Stellade, Labouquineuse42, Einalmem.

Et surtout merci à Coper pour la rédaction du compte-rendu !