Book Club Livraddict – Noël & préjugés (Collectif)

Book Club Spécial Noël – Décembre 2019

Le collectif de nouvelles Noël & préjugés d’Isabelle Alexis, Tonie Behar, Adèle Bréau, Sophie Henrionnet, Marianne Levy et Marie Vareille pour le book club spécial de Noël

Compte-rendu par Coper

Les avis concernant ce livre sont plutôt mitigés. La plupart des lectrices ont trouvé le format « Nouvelles » assez frustrant, car cela ne laissait pas assez de temps à l’auteur pour développer la psychologie des personnages ainsi que les histoires et il en ressort quelques clichés pour accélérer l’intrigue.

De manière générale, les nouvelles sont plutôt inégales. Un sondage a été réalisé sur les préférences, il en ressort ce diagramme.

Nb : les votants n’ont pas tous participé au BC ou justifié leur choix.

Trois nouvelles sortent du lot. L’hôtel des monts enneigés, Nuit blanche au magasin de jouets et Comme une princesse de Disney font quasiment l’unanimité : l’esprit et la magie de noël sont bien là, les personnages sont attachants, les histoires mignonnes.

Les trois autres nouvelles ont été beaucoup moins appréciés avec de gros malaises ressentis sur le Manoir des Wilfried : histoire malsaine et difficilement crédible. Le point de vue masculin de Love Coach a été apprécié mais l’histoire est moyenne et peu originale. Quant à Amour, tempête et best-seller, elle est passée plutôt inaperçue.

Les petites références à Orgueil et Préjugés dans chaque nouvelle ont été très apprécié. Une touche d’originalité bienvenue dans le recueil.

Globalement, c’est une lecture de saison, légère et facile, plutôt appréciée dans son ensemble et recommandée pour les amateurs de romances. 

Les participantes ayant lu le premier opus de la team-rom-com (Y aura-t’il trop de neige à Noël ?) ont trouvé Noël & préjugés décevant en comparaison à celui-ci.

Recommandations de lectures :

Merci aux participant(e)s : Hakutchi, Bleu Saphir, Julie27, Coper, Zaza dans le métro, Sandra, Sandrou81, Cecec, La3ti, Taramilka, Lovelymoment, Alhena, Magalie_25, Taevinn, Virag, Delphine.D, Dezi, Stellade, Labouquineuse42, Einalmem.

Et surtout merci à Coper pour la rédaction du compte-rendu !

Book Club Livraddict – La tresse de Laetitia Colombani

Book Club – Avril 2019

La tresse de Laetitia Colombani pour le thème best-seller de 2018

Compte-rendu par Ichmagbücher

Douze lecteurs sont tombés sous le charme du roman, quand trois autres ont un avis plus mitigé. La narration à trois voix a bien plu. La disposition des chapitres et l’alternance des points de vue mêlent les trois femmes telles les brins d’une tresse. Ce livre est bien écrit, de manière fluide et poétique, l’auteure choisit des mots justes et simples. Le vocabulaire est adapté au niveau de vie des protagonistes, ce que regrette une lectrice. Les lecteurs ont été transportés par la plume. Cependant, une lectrice s’est interrogée sur les renseignements de l’auteure car elle n’a pas reconnu sa ville à travers ses mots.

Les lecteurs ont apprécié le fil conducteur du récit. Il décrit avec une approche féministe les conditions de vie de femmes, dans des pays et des situations différentes. Il dénonce la pression de la société sur les femmes. Ce sont des problématiques actuelles et les messages qu’il répand sont importants. D’autres thèmes en lien sont ainsi abordés : la maladie, la pauvreté, l’éducation, la stigmatisation, l’immigration. Cependant, des participants y ont vu trop de prévisibilité et de bons sentiments. L’histoire est survolée et n’entre pas dans le vif, certains passages sont trop rapides. Une lectrice s’est ennuyée.

Les lecteurs ont bien aimé le mystère qui tourne autour du lien entre les trois femmes, certains avaient deviné dès le début, d’autres seulement vers la fin, laquelle est sujette à divergence parmi les avis. Des lecteurs la trouvent positive et en accord avec le reste. Pour d’autres Livraddictiens, la fin est inachevée, sans épilogue.

Enfin, l’attachement aux personnages est partagé. Smita s’est attirée la sympathie de tout le monde par sa vie très difficile. Giulia est le personnage le plus développé. Sarah a le moins plu, même si quelques lecteurs ont été touchés par son parcours. Mais les lecteurs s’accordent sur leur courage et leur force, reconnaissent la violence qui jalonne leur vie et les obstacles qui se dressent devant elles. Le côté humain transparait dans ces femmes.

Plus généralement, ce livre se lit rapidement, il est bouleversant et révoltant mais plein d’espoir.

Merci aux participant(e)s : Lily_Simples Vétilles, Delphine.B,  gggaelle, Ichmagbücher, MiaMiu, Riz-Deux-ZzZ, Andreal Space, atick, Cece44, stellade, Melora, TaxiJenny, VibrationLitteraire, Drei-M, Mimine

Et surtout merci à Ichmagbücher pour la rédaction du compte-rendu !

Book Club Livraddict – Rebecca de Daphné du Maurier

Book Club – Septembre 2019

Rebecca de Daphné Du Maurier pour le thème classique de la littérature

Compte-rendu par Riz-Deux-ZzZ

Ce roman a le mérite d’amener un débat intéressant car chacun a un avis bien tranché : tandis qu’il est un coup de coeur pour certains, d’autres ne sont pas convaincus, Fields ayant même préféré le mettre de côté pour le moment…

Concernant l’intrigue, certains participants se sont fait bernés par le résumé qui peut laisser penser à un récit fantastique et qui laisse planer le doute sur l’existence de Rebecca en utilisant le terme “fantôme”. En réalité, on découvre au fil des pages un roman psychologique, un peu long à démarrer pour la plupart des participants qui soulignent néanmoins le talent de conteur de l’auteure : “[…], très inventive, qui sait manier le suspens et décrire les atmosphères d’une manière remarquable.” 

Effectivement, on découvre une plume fluide et accessible avec une ambiance globale sombre et “suffocante” et qui met parfois mal à l’aise.

Des lecteurs ont remarqué une cassure dans le rythme du récit dans la seconde partie, où cette tension particulière laisse place à plus d’action. Julie27 et Riz-Deux-ZzZ déplore ce choix tandis que Manonche trouve que c’est le point fort de sa lecture.

Le dénouement a semblé convenu à de nombreux participants, alors que la fin, surprenante, amène plus de questions qu’elle n’en résout.

Concernant les personnages, l’héroïne, la nouvelle Mrs de Winter laisse perplexe dans l’ensemble : elle est décrite comme “tellement effacée et insipide”. Nous avons même remarqué que son prénom n’est jamais cité dans le roman, contrairement au prénom de Rebecca qui revient sans cesse. Cependant, cette personnalité sans relief et cette naïveté ont construit une certaine proximité entre l’héroïne et certains lecteurs.

Mrs Danvers, la gouvernante, aura également eu beaucoup d’impact sur ce roman : elle “permet à Rebecca de continuer à vivre matériellement à Manderley” grâce à cette admiration malsaine.

Mr de Winter est antipathique pour tout le monde : il est froid et distant mais Babulle39 souligne qu’il est “[…] plutôt juste. Il correspond bien au personnage du lord anglais.”.

Dans l’ensemble, les participants ont tout de même noté que les personnages sont manichéens et caricaturaux.

Certains ont également fait remarquer que le domaine de Manderley se pose comme un personnage à part entière de l’intrigue : cette propriété imposante et décrite de façon plutôt austère apporte cette ambiance particulière à la lecture.

——

Pour aller plus loin : 

Cette lecture a donné envie à plusieurs participants de découvrir l’adaptation cinématographique signée Hitchcock.


Thématique proche, littérature anglaise classique : 

Merci à tous les participants et participantes.

Et surtout merci à Riz-Deux-ZzZ pour la rédaction du compte-rendu !

Book Club Livraddict – Six of Crows, tome 1 de Leigh Bardugo

Book Club – Février 2019

Six of Crows, tome 1 de Leigh Bardugo pour le thème fantasy

Compte-rendu par Ichmagbücher

L’avis global est plutôt positif, même s’il est plus mitigé pour quelques lectrices ; et trois participantes n’avaient pas encore terminé leur lecture. Tout le monde s’accorde sur la lenteur du début. L’histoire est longue à démarrer, on se sent un peu perdu car il n’y a pas d’explications. D’ailleurs, une lectrice avait abandonné à sa première lecture avant de faire une nouvelle tentative, réussie. L’univers est riche, inventif et fascinant, même si certaines remarquent que ça manque d’informations. Mais une fois lancée, l’intrigue est bluffante, remplie d’action et de rebondissements, la seconde partie est addictive. Cependant, des lectrices trouvent la quête classique et n’ont pas accroché plus que cela à leur mission et à l’action.

Si tout le monde reconnait que les personnages sont bien développés et intéressants, l’attachement aux personnages est partagé. Kaz, Nina et Mathias sont vus comme des clichés pour certaines, mais d’autres les ont adorés. L’interaction entre eux est la force du roman pour quelques lectrices. On regrette qu’il manque le point de vue de Wylan. En effet, le récit avance au fil des points de vue de tous les autres personnages de la bande. Ce choix de narration a beaucoup plu. Le style de l’auteure est travailleur et accrocheur, détaillé. Pour une lectrice, l’auteure a un véritable talent. A l’inverse, pour une autre livraddictienne, ça piétine parfois et Leigh Bardugo part en digression. Le passé des personnages a été apprécié, néanmoins, les flash-back cassent un peu le rythme. L’atmosphère est sombre et il ressort une certaine noirceur des personnages. Une livraddictienne ne s’est pas sentie très à l’aise dans cette ambiance “particulière”. La carte a été mentionnée pour son inutilité.

Certaines ont déjà lu la suite et l’ont beaucoup aimée, d’autres envisagent de la lire, tôt ou tard.

Merci aux participant(e)s : TobyH, Cece44, Mimine, Waterlyly, Amylith, Melusine86, Delphine.B, BountyFrei, Julie27, Ichmagbücher

Et surtout merci à Ichmagbücher pour la rédaction du compte-rendu !

Book Club Livraddict – Adieu, mon utérus de Yuki Okada

Book Club Graphique – Novembre 2019

Adieu, mon utérus de Yuki Okada pour le thème manga

Compte-rendu par Coper

L’avis global est unanimement positif. Les dessins sont mignons et doux et permettent « d’alléger le récit, aussi dramatique que réaliste ». Le travail de mise en page est bien réalisé mais certains textes sont très (trop) petits et difficilement lisibles.

Beaucoup de participantes se sont identifiées au personnage principal car elles ont vécu des expériences similaires vis-à-vis du cancer ou de la maladie. Cette lecture a donc suscité beaucoup d’émotions et ravivé des souvenirs souvent douloureux mais bien réels et vrais.

Sous un autre angle, ce manga permet de percevoir aussi la culture japonaise et le rapport à la maladie et au médecin. Comme en France, certains médecins témoignent de plus d’humanité, de compassion et d’empathie quand d’autres sont plus distants, plus froids, plus brutaux. Le lecteur perçoit également au travers du manga les aspects familiaux (le mari, la fille et la mère de la protagoniste sont très touchants), l’éducation et le poids très fort de la vie professionnelle dans cette société japonaise.

Certains aspects ont beaucoup surpris les lecteurs : les grandes chambres d’hôpital communes, le marquage du nom sous le pied, la présentation de l’utérus à la famille et la prise de photos « souvenirs ».

Globalement, cette lecture a été fortement apprécié, il s’agit d’un témoignage positif face à la maladie cependant, une note négative pondère les avis : des messages de prévention auraient été bienvenus.

Merci aux participant(e)s : Alhena, AyianaLaTaupe, krokette, Aelia, CookieBanane, Audrey11, sakura16, Zephyr137, Analena1904, Lecture et Cocooning, Coper

Et surtout merci à Coper pour la rédaction du compte-rendu !

Pour continuer sur le sujet :

Sur le cancer, les ouvrages suivants sont fortement conseillés :

D’autres maux :

Avis mitigés sur :