Notre Dame de la mer de Rozenn Illiano

Ces derniers temps, les caprices de la météo nous donnent envie de nous réfugier dans des histoires de tempêtes, ou bien des histoires de fantômes, dans lesquelles on peut se sentir en danger pour de faux (ou bien c’est seulement moi ?)

J’ai eu la chance de lire Notre-Dame de la Mer, qui m’a gentiment été donné à lire en partenariat par l’auteur, Rozenn Illiano. Encore un grand merci à elle !

Je me suis régalée avec cette lecture ! Il s’agit d’une histoire brève, mais intense. Pour ceux qui en sont familiers comme pour ceux qui le découvrent, l’univers mystérieux et folklorique de la Bretagne est ici un vrai régal. Ellig est confrontée à la Morgane, une créature des mers qui peut lancer de douloureuses malédictions et cherche à entrer en contact avec elle…

De retour dans sa maison d’enfance, Ellig est hantée par les jours heureux coulés entre ces murs. Elle se remémore avec un pincement au cœur la relation privilégiée qu’elle entretenait avec son Grand-père, qui réside à présent dans sa dernière demeure. Maintenant, c’est au tour de sa Grand-Mère de se retrouver hospitalisée, pour une banale chute qui ne manque pas d’inquiéter malgré tout la jeune femme. La jeune femme se sent donc émotionnellement fragilisée, et devient d’autant plus réceptive à tous les évènements étranges des environs. L’étrangeté envahit lentement les pages du roman.

Dans le village, chacun à sa petite histoire à raconter. On se laisse emporter par les différents récits qui sont rapportés. Ce sont divers points de vue qui seront donnés à entendre au gré des chapitres, ce qui donne une certaine fraîcheur au récit et relance constamment l’intérêt du lecteur.

J’ai beaucoup aimé ce voyage en Bretagne, l’ambiance des tempêtes, la sauvagerie de l’océan, les légendes locales. Le contexte fait rêver et donne envie de se rendre réellement au cœur des contrées bretonnes, ou de dévorer tous les livres de légendes existants.

La fin conclut vraiment le récit en beauté ; la seule complainte que je peux émettre sur cette histoire est qu’elle n’ait pas duré davantage. Ce fut vraiment une très belle lecture, et je lirai avec plaisir les autres romans de cette auteure !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.