Les fiancés de l’éternel, Philippe Crocq & Jean Mareska

Quatrième de Couverture :

Alain Delon et Romy Schneider ont toujours fait rêver des millions d’amoureux. Couple légendaire, formé de deux trop fortes personnalités, il ne pouvait résister au quotidien ordinaire, mais laisse une trace indélébile dans les mémoires. Un jour, les images et les clichés de ces fiancés éternels ne furent plus suffisants, on écrivit leur histoire… Voici donc le destin glamour de ces deux acteurs mythiques. Les auteurs nous livrent toute la dimension de leur amour passionnel, leur complicité et la beauté de leurs sentiments, mais ils dévoilent également leurs réconciliations chaotiques et les zones d’ombre de leurs passés. Au travers de documents, de témoignages et de photographies, Philippe Crocq et Jean Mareska nous révèlent, avec un vrai plaisir nostalgique, ces deux parcours entrelacés. Emotion et anecdotes permettent de voir et revoir, en gros plan, les plus belles scènes de cette flamboyante histoire d’amour !

Dans le cadre d’un partenariat Livraddict avec les éditions

Lorsque les éditions Alphée ont pris contact avec Jess il y a quelques mois pour la mise en place d’un partenariat, cette maison d’édition a souhaitée bousculer un peu les habitudes prises en proposant aux bloggueurs intéressés par l’initiative de recevoir de temps à autre des livres mystères. Entendez par là des livres qui ne seraient pas préalablement choisis par le bloggueur en question et dont il ne saurait rien avant d’ouvrir l’enveloppe déposée dans sa boite aux lettres. C’est ainsi qu’à ma grande surprise est arrivé chez moi : Alain Delon – Romy Schneider, les fiancés de l’éternel. Un titre qui je vous l’avoue bien volontiers n’aurait autrement fait parti de mes lectures du mois.

Je n’ai jamais été très porté sur le cinéma, le cinéma Français sans doute moins que les autres. Je suis d’une génération qui a été bercée par « la dernière séance » de Mr Eddy ou l’on portait plus souvent le stetson que la plaque du 36 quai des orfèvres, et ou les filles de saloon portaient rarement de robes à crinolines semblables à celle de l’Impératrice  Sissi. J’ai néanmoins relevé le défi, voici ce qui en ressort.

L‘ouvrage s’ouvre comme un générique de série télévisée ou l’on verrai sur deux écrans côte à côte l’évocation rapide, en quelques scènes, de la jeunesse de nos deux héros. L’adolescence turbulente d’une part du banlieusard Parisien, sa mobilisation et son bref passage au Tonkin, puis son retour dan l’hexagone, son désoeuvrement, sa vie d’expédients enfin avant que son regard de glace ne croise celui de la caméra. L’enfance ouatée d’autre part, l’adolescence dans la haute bourgeoisie Autrichienne, puis le triomphe  rémunérateur mais peu satisfaisant dans une trilogie en quatre actes sur un fauteuil Impérial Viennois pour finir.  Ces deux là n’avait absolument rien en commun, pas si étonnant que cela des lors qu’ils aient vécus une telle passion.

Une passion que les auteurs nous présentent comme autant de petits paragraphes qui viennent encadrer ce cahier central de clichés couleurs d’un couple de cinéma qui fit couler beaucoup d’encre dans les presses People de l’époque et défraya la chronique des amoureux du septième art. L’on pourra être touché par cette histoire d’amour sublimée qui comme toute les premières fois aura un goût d’éternité très particulier pour les deux tourtereaux, l’on pourra être agacé par les manquement de l’un ou les caprices de l’autre. Au final et tout en évoquant plus d’une centaine de film c’est tout un pan du cinéma français que nous fera revivre les deux auteurs, qui on le sent connaissent et aiment leurs sujets.

Ma culture cinématographique très éloignée du sujet, le peu d’intérêt que je porte d’ordinaire aux Peoples auraient du me pousser très rapidement vers un abandon, pourtant, et même si la lecture n’en a pas été réellement aisée, j’ai appris au cours de celles ci qu’un Samouraï fusse t’il Ronin et le plus indépendant qui soit peut rester à jamais marqué et attaché à une anxieuse et délicate fleur Autrichienne…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.