Le Guide du Toujours jeune père de Pierre Antilogus et Jean-Louis Festjens

Résumé

Ça devait arriver : votre enfant est devenu un adolescent. Et même, un ado lassant. Autant dire un être confus, pénible et d’une taille gigantesque. Avouons-le, ami, vous êtes débordé. Inopérant. Semblable au vieil éléphant qui maugrée dans la savane, à l’écart du troupeau.

Chaque jour, mille questions angoissantes vous assaillent. • Comment lui faire ranger sa chambre ? • Comment la convaincre de ne pas sortir avec Kevin, le gothique sataniste ? • Serait-il bien raisonnable de lui laisser l’appart’ pour une  » teuf d’enfer  » ? • Comment s’habiller pour aller le récupérer au commissariat ? • Existe-t-il un site internet où l’on pourrait acheter le bac ? • Comment faire retomber sur madame les pires moments de la crise d’adolescence ?

N’ayez plus peur : Antilogus et Festjens sont de retour, leurs malles bourrées de bons conseils, de judicieuses suggestions et d’idées révolutionnaires. Fini de rire, les jeunes ! Le règne de l’ado s’achève.

Avis

Je tiens tout d’abord à remercier les Editions Michel Lafon et Livraddict pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

Cette lecture a été très divertissante. Après le Guide du jeune père, Pierre Antilogus et Jean-Louis Festjen nous décrivent la grande aventure du père confronté à son enfant adolescent.

Après une description des différentes sortes de père, puis des différentes sortes d’adolescents, le livre abordent les différents problèmes rencontrés au moment de l’adolescence, et la manière dont le père peut y faire face.

Problème de communication, de discipline, envie de rébellion, manque d’assurance, envie de tester ses limites, impact sur la vie du couple, etc … : toutes les difficultés que les parents d’adolescents peuvent rencontrer sont abordées, avec des spécificités selon que l’adolescent concerné soit un garçon ou une fille.

Certaines situations sont particulièrement amusantes (notamment le chapitre sur les vingt quatre heures de la vie d’un adolescent et celui sur l’ado à la maison, ou encore les vacances de l’ado). On sent le vécu des auteurs à travers l’évocation de cette fameuse crise d’adolescence (ce livre est d’ailleurs dédié à leurs enfants).

Au-delà de l’aspect humoristique de ce livre, de l’ironie dans la manière de décrire l’attitude de l’adolescent, les auteurs montrent surtout que l’adolescent est un adulte en devenir, qui a besoin de repères et d’une présence paternelle.

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.