Zombie Island de David Wellington (Zombie Story, Tome 1)

Résumé

A la suite d’une catastrophe mondiale les pays les plus développés sont envahis par des  hordes de zombies cannibales. Seules quelques enclaves subsistent, en Somalie notamment. A la recherche d’un remède au virus, un groupe d’adolescentes surarmées, menées par un vétéran, se rend à New York. Tous se croient préparés au pire. Mais dans l’île de Manhattan en ruine, ils vont bientôt découvrir que la non-mort est loin d’être le destin le plus terrifiant…

Avis

Il s’agissait du premier livre de David Wellington que je lisais, dans le cadre d’une lecture commune, et j’ai vraiment apprécié. Je l’ai trouvé réussi dans son genre et original.

Comme dans tous les livres traitant de ce thème, nous suivons l’évolution d’un groupe de survivants. Partis de Somalie, un des rares endroits sur terre à ne pas avoir été touché par le virus, ils se rendent à New-York, chercher des médicaments. Le style narratif est intéressant : c’est Dekalb, l’un des survivants, qui raconte les périples du groupe.

Ce que j’ai vraiment trouvé original c’est que nous suivons aussi les évènements du côté des zombies : l’histoire est également en partie racontée par Gary, un zombie « amélioré » qui nous décrit sa vie en tant que zombie. J’ai bien aimé ce personnage, qui contrairement aux autres zombies, a conscience de sa situation et est tiraillé entre les souvenirs qu’il a de sa vie d’humain et ses pulsions, notamment cannibales, liées à sa condition de zombie.

Au niveau de la description des personnages, l’auteur est fidèle au genre en nous décrivant des zombies en décomposition, parfaitement dégoutants. Ce qui est intéressant c’est que l’auteur a créé différentes sortes de zombies.

En revanche, j’ai trouvé que paradoxalement les survivants manquaient un peu d’humanité, dans le sens où ils ne montrent aucune émotion, à part Dekalb.

La description de la ville de New-york entièrement dévastée, envahie de zombies est très réussie.

J’ai cependant un reproche à faire : la traduction que j’ai parfois trouvé assez approximative.

J’ai trouvé cette lecture très sympathique et j’ai bien l’intention de lire les tomes suivants.

Rejoindre la conversation

5 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.