La traversée d’Alzar d’Emma Sha

Pierre obscureLe résumé

Chayma habite les Hauts Plateaux. Son petit frère Élie est très malade et ses parents lui demandent de se rendre à Alzar, métropole tentaculaire, pour rencontrer le professeur Pavel.
Arrivée à Alzar, elle rencontre Mihiran, un garçon de la Zone des Exclus, et avec lui, elle commence la traversée de cette ville cloisonnée, régie par des lois impitoyables. Elle découvre la Zone d’Ombre, vaste réseau souterrain, où vivent des clans d’enfants et des meutes de chiens.
Au fil de sa progression dans les méandres d’Alzar, Chayma réalise qu’elle détient des objets mystérieux… Une pierre couleur bleu Nuit, un livre rare, un message énigmatique :
Cinq éclats comme les cinq doigts de la main.
Cinq éclats pour cinq destins…

Alors, alors…
Tout d’abord merci aux Éditions Scrinéo et à Livr’Addict de m’avoir permis de découvrir ce roman.

Dans un monde plus ou moins lointain, nous partons à la rencontre des habitants des Hauts Plateaux, vivants de tous les bienfaits de la nature, de manière simple, loin de toutes technologies.

Chayma habite là, entourée de l’affection de tous les siens. Son père, médecin, joue un rôle très important dans cette communauté démunie de tout confort.  Le quotidien de Chayma va se retrouver bouleversé lorsque son petit frère tombe gravement malade et que ses parents lui demandent de se rendre à Alzar, grande ville, d’où ils sont originaires, afin de rencontrer le professeur Pavel qui pourrait être en mesure de lui délivrer un remède.

Alzar est une hypermétropole où la population est cloisonnée, où tout est régit par des lois bien définies selon la caste à laquelle les habitants appartiennent.

Tout cela Chayma va le découvrir lorsqu’elle va se retrouver confrontée à ce monde impitoyable dont elle ne connait pas les règles. Fort heureusement, elle va rencontrer au long de ce périple un jeune garçon, Mihiran, et une chienne, Douxyeux, tous deux luis sauvant la mise plus d’une fois.

Chayma va vite se rendre compte qu’au delà de la quête d’un médicament pour son frère commence pour elle une quête qui lui fera découvrir ses origines.

C’est une histoire dynamique avec une trame assez originale, une écriture fluide et simple, vraiment très plaisante à découvrir.

J’ai beaucoup aimé la sensibilité que dégageait Chayma et la façon dont elle traitait les problèmes auxquels elle se trouve confrontée. C’est une jeune fille qui a les pieds sur terre et qui ne se voile pas la face. Jamais elle ne perdra de vue l’objectif qu’elle s’est fixé et sa famille restera son point d’ancrage tout au long du récit.

Douxyeux est également très attachante pour toute personne qui aime les animaux. Elle reste un mystère tout au long de la lecture et c’est le seul défaut que je peux trouver à cet ouvrage. D’où vient-elle ? Pourquoi a-t-elle choisi de protéger Chayma ? J’aurai aimé avoir la réponse à ces questions et c’est, malheureusement, totalement éludé par l’auteur.

On se laisse donc emporter à la suite de Chayma dans la découverte de cette ville hostile qu’est Alzar. Les personnages originaux et les embûches rencontrés rythment toute la lecture et on arrive au terme du récit sans sans rendre compte. Et là, on dit : « Vite, allons voir sur le net essayer de trouver la date de sortie du tome 2 »

A noter que cela s’adresse à un jeune public ; je pense que l’on peut s’y plonger dès l’âge de 11/12 ans mais pour un adulte cela reste un joli moment de lecture « détente » et c’est pourquoi je vous recommande vivement de partir sur les traces de Chayma en lisant ce roman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.