Peur primale et autres récits de Lancelot Cannissié

Je remercie l’auteur Lancelot Cannissié et les membres de livraddict pour m’avoir permise de lire le recueil « Peur Primale et autres récits. »

Comme le genre était très porté sur l’horreur et le fantastique, je me suis réservée ce livre pour le 31 octobre, Halloween oblige ! Et je ne regrette pas!

Je souhaite tout d’abord saluer l’imagination débordante de l’auteur qui nous propose ici des récits très différents les uns des autres : loup garous, goule, objet maléfique… Il y en a vraiment pour tous les goûts. Après, comme les descriptions sont assez visuelles, certaines scènes sont plutôt gores ou violentes. Il faut aimer le genre … Âmes sensibles s’abstenir !

Malgré ces points positifs, j’ai noté certains défauts qui m’ont quand même gênée dans ma lecture : au delà des coquilles et erreurs de syntaxe, il y a trop d’expressions vieillottes ou des phrases à rallonge qui plombent un peu le rythme du récit. C’est dommage car cela rend l’ensemble pas assez fluide. En ce sens, j’ai trouvé que la plume de l’auteur était bien meilleure lorsque l’histoire était plus courte : il arrivait alors à créer une dynamique qui lui manque dans ses histoires plus longues. J’ai notamment beaucoup aimé terreurs nocturnes, chimères et le grenier interdit. Ce dernier récit a vraiment réussi à m’intriguer avec le mystère du voisin et du grenier, tout comme la nouvelle sur le loup-garou qui est bien trouvée : nous avons le droit à une vraie enquête policière avec la recherche d’un coupable mystérieux.

En conclusion, je dirai que ce recueil est rempli de très bonnes idées, de belles histoires à découvrir, mais que la forme est à retravailler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.