La mort, j’adore ! Saison 3 d’Alexis Brocas

Je tiens à remercier les éditions Sarbacane, en particulier Ania B. et Anaïs M., ainsi  que Jess du site Livraddict, pour m’avoir permis, non seulement de découvrir une trilogie surprenante mais également un auteur de talent.

Au revoir, Paris et son temps maussade. Hello, Los Angeles, son soleil et ses fêtes étudiantes. Clémence et Elo sont de retour mais cette fois au soleil et toutes deux ont rejoint des Fac prestigieuses. Clémence croyait en avoir enfin terminé avec le Paradis et l’Enfer mais une visite surprise de Saustre l’Archidémon va tout remettre en question. Sa Très Haute Bassesse propose à Clémence de reprendre son entraînement démoniaque sans aucune condition. Souhaitant acquérir de nouveaux pouvoirs, notre démone accepte l’offre de Saustre. L’Archidémon, au cours de ses leçons, envoie Clémence dans le passé rencontrer ses ancêtres de la préhistoire mais il l’a propulse également dans le futur. Clémence découvre un avenir apocalyptique pour la terre et ses hommes, et Saustre la convainc qu’elle seule à le pouvoir de faire changer les choses. Ainsi Clémence, aidée de sa meilleure amie, entreprend  de sauver l’humanité mais a-t-elle vraiment fait le bon choix ? Ne serait-elle pas à nouveaux manipulée ? Une chose est sûre, elle se lance dans la plus extravagante mission jamais accomplie de sa longue carrière sur Terre.

Tout comme les deux précédents tomes de La mort, j’adore !, la saison 3 est tout aussi explosive, décapante et peuplée de clin d’œil. L’intrigue est encore une fois renouvelée mais dans la continuité de ce qui fait le véritable phénomène de cette trilogie. Encore une fois l’auteur nous offre une histoire haletante, l’humour noir est à nouveau au rendez-vous, ainsi que les passages un peu gores qui ont fait des deux premières saisons une réussite.

Les personnages sont toujours aussi attachants, je suis d’ailleurs quelques peu nostalgique à l’idée que la saga soit terminée, leurs dialogues sarcastiques vont vraiment me manquer. Clémence a évolué par rapport au premier tome et Elo que l’on pensait écervelée s’avère être une vraie philosophe dans l’âme. J’ai pris beaucoup de plaisir dans ce troisième opus, car Saustre, l’Archidémon, que j’avais trouvé fort intéressant dans les précédents tomes est bien plus présent dans cette saison 3, sa présence apporte un vrai dynamisme au récit. Quant aux autres protagonistes, ils sont tous un peu cinglés dans leur genre, je pense notamment à Dovika qui pète carrément les plombs et aussi à la prof de Creative Writting de Clémence, en bref des personnages secondaires désopilants qui apportent une vraie touche de fraîcheur au roman.

Un point que j’ai vraiment apprécié dans cette saison 3, a été les voyages dans le temps. D’un coup on se retrouve dans un passé très lointain, la préhistoire et ses croyances, puis dans un futur apocalyptique avec ses guerres et la biotechnologie dévastatrice. Le dernier volet de la saga met également en scène un thème bien d’actualité, à savoir l’écologie et l’influence de l’homme sur la planète, tout cela de manière subjective afin de nous faire réfléchir quand à notre avenir sur Terre mais sans tomber non plus sous une forme de moralité, là n’est pas le but, le but est avant tout de passer un agréable moment mais Alexis Brocas permet ainsi de faire passer un message aux plus jeunes (oui la collection Exprim’ a pour but de toucher un public âgés de 15 à 25 ans) qui ne se sentent, pour certains, pas forcément concerné (attention, je ne généralise pas bien entendu).  Seul petit bémol pour ce troisième tome, oui parce qu’il y en a bien un, ce fut les passages au moment présent, lorsque Clémence raconte son histoire. Autant dans les deux premières saisons j’avais trouvé cela amusant lorsqu’elle tergiversait avec le journaliste afin de trouver la bonne manière de raconter son histoire, autant dans celui-ci j’ai trouvé cela long et ennuyeux, je m’en serai bien passé. Malgré ce petit détail, je garde de ma lecture un bon ressentie, j’ai passé un très bon moment.

En conclusion, La mort, j’adore ! Saison 3 fut à nouveau une très agréable découverte, un très bon divertissement, je me suis vraiment régalée. Je conseil à tous ceux qui n’ont pas encore découvert l’univers d’Alexis Brocas de se laisser tenter, cette trilogie ne ressemble à aucune autre et je peux vous assurer que vous allez passer un super moment en compagnie de Clémence et d’Elo. Bonne lecture à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.