Les contaminés d’Yves-Marie Clément

Les contaminés

Tout d’abord, je tiens à remercier les Editions Scrineo ainsi que Livraddict, pour m’avoir permis de découvrir cet auteur et ce roman. Un grand merci à vous dft009

13,5/20

     Laalia, Bambou, Abasse et Trésor sont de jeunes adolescents habitant la favela d’Esperanza. Lorsque don Jesus-Paulo propose à Laalia et Trésor de participer, avec leurs deux amis, à une émission de téléréalité qui les propulsera à coup sûr au rang de stars internationales, c’est une chance inespérée pour nos quatre jeunes. Ils acceptent sans aucune hésitation. Sans prévenir personne, ils débarquent sur Isla Grande où le jeu peut enfin commencer. Cependant, le jeu s’avère ne pas être totalement ce qu’ils espéraient et les quatre amis vont devoir affronter des opposants des plus coriaces….

   Ce roman commence de façon ultra prenante, ultra palpitante. Un début très rythmé et qui laisse envisagé un roman dans la même veine que ce préambule savoureux et qui met l’eau à la bouche. Le préambule est plein d’action, le ton est donné, les morts sont bien réelles et sont du genre violentes sur cette île. L’équipe adverse est coriace et surtout: sans pitié… Le préambule se clôt de façon abrupte et laisse planer une nappe de mystère et d’angoisse concernant la suite de l’histoire. Une très bonne petite mise en bouche qui donne très envie de se plonger plus longuement dans ce récit qui s’annonce palpitant pour un roman jeune ado.

   La mise en place confirme ce que le préambule avait promis au lecteur et est donc elle aussi effectuée très rapidement. On découvre nos quatre personnages principaux de façon très rapide et l’auteur nous fait entrer très rapidement dans le vif du sujet. Malgré la rapidité de cette mise en place, l’auteur n’en n’oublie pas pour autant de développer son univers et de l’approfondir, même si cela aurait pu être encore plus poussé, tout cela reste néanmoins très agréable et le rythme de la mise en place compense le manque de développement ou d’explications de certains passages.

 

     Ce roman est divisé en 3 parties que j’ai trouvées très inégales et qui révèlent les points positifs comme les aspects négatifs de ce récit. La première partie de ce roman est très intéressante, très fluide et très équilibrée au niveau du rythme de l’action, des rebondissements, des découvertes… La découverte des personnages, des lieux et des enjeux que représente ce "jeu" sont vraiment très intéressantes à suivre, bien que la couverture soit trop explicite à mon goût, c’est avec grand plaisir que l’on se plonge dans cet univers imaginé par l’auteur. La première partie de ce roman est donc très convaincante, pleine d’actions et de découvertes, rendant le tout très alléchant pour la suite.

     Cependant, la deuxième partie du récit m’a plus laissée sur ma faim. L’intrigue est installée, les personnages savent désormais de quoi il retourne et c’est donc maintenant que les longueurs s’installent, les répétitions ponctuent le récit et j’ai trouvé que l’on perdait un peu de rythme. Les rebondissements se font eux aussi moins présents, en bref, le récit s’essouffle un peu, j’ai eu l’impression de stagner à certains moments mais heureusement la troisième partie du roman est vraiment plus rythmée et à la hauteur de ce que nous promettait le début du roman. L’action est beaucoup plus présente et les rebondissements s’enchaînent. La fin approche à une vitesse folle et l’issue en est toujours aussi incertaine. La tension monte et je n’avais plus qu’une seule envie: connaître enfin le dénouement de ce roman.

     L’écriture de l’auteur est très fluide et rapide. Il nous plonge immédiatement dans son récit et nous embarque avec lui avec facilité. Les chapitres sont très courts et cela contribue aussi à rendre le rythme du récit très dynamique et très simple à suivre. Cependant, malgré une écriture agréable et qui ravira les jeunes adolescents, j’ai trouvé que certaines idées et certaines actions n’étaient pas assez approfondies, elles auraient pu rendre le roman encore plus intéressant et je trouve dommage que l’auteur n’ait pas plus creusé certains points tels que l’enquête policière qui se met en place en parallèle par exemple. De plus, j’ai trouvé qu’à certains moments, le langage employé par l’auteur n’était pas approprié, les mots grossiers étaient parfois trop utilisés et pas forcément adapté. Heureusement, cela ne dure pas pendant toute la durée du récit, et j’ai globalement apprécié l’écriture de l’auteur, qui correspondra par ailleurs très bien au public visé par le roman.

     Nos quatre personnages, Laalia, Bambou, Abasse et Trésor habitent tous à Esperanza et sont de très bons amis, ils se retrouvent embarqués dans une histoire qui les surpasse et nous apprenons à les connaître et les comprendre un peu mieux.  Tout d’abord, il y a Laalia, elle qui rêvait de devenir une star grâce à cette téléréalité, elle va vite se sentir coupable d’avoir entraîné ses amis dans ce cauchemar. C’est le personnage qui est le plus approfondi et dont on suit le plus les émotions. Néanmoins, nous suivons aussi Bambou, élue deux fois Miss Esperanza, elle fait très attention à son apparence, Abasse, grand, sportif, musclé, c’est le point fort de leur équipe pour tenter de venir à bout de l’équipe adverse, et enfin Trésor, l’intello de la bande. Tous ont un fort potentiel et sont appréciables mais j’aurai vraiment aimé en savoir plus sur eux, que leur psychologie soit un peu plus approfondie, mais il faut bien avoué que le récit était plus orienté vers l’action. J’ai trouvé que pour des personnages amis depuis toujours, ils ne se comportaient pas toujours comme tels, se parlaient mal et étaient très peu solidaires, je n’ai vraiment ressenti de complicité entre eux, dommage. Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages bien que je les ai appréciés, c’est donc vraiment dommage car des personnages un peu plus approfondis auraient vraiment pu être un point positif.

   La fin m’a vraiment beaucoup plue, riche en action et en rebondissements plus inattendus les uns que les autres. Vraiment palpitante et très bien amenée, cette fin est légèrement ouverte et nous amène à nous poser encore une grande question qui amènera peut-être l’auteur à faire une suite, qui sait. Une fin vraiment à la hauteur et qui clôt à merveille ce roman que j’ai dévoré et qui en ravira plus d’un.

Les +: le préambule, la première partie du récit, l’idée de départ, l’écriture très fluide, les chapitres très courts, la fin
Les -: la deuxième partie du récit, les personnages auxquels je ne me suis pas attachée, les longueurs, le langage employé

     Un roman qui ravira les jeunes adolescents de par son thème et l’écriture vraiment très fluide qui invite à le dévorer très rapidement. Le roman est très bien rythmé malgré un petit coup de mou vers le milieu et les chapitres très rapides aident à faire de ce roman un page-turner. Quelques petits bémols ponctuent néanmoins le récit, les personnages sont appréciables mais je ne me suis pas attachée à eux et j’aurai aimé qu’il soient plus développés ainsi que leur relation. Le langage est parfois un peu grossier inutilement. Malgré les quelques points négatifs, j’ai vraiment apprécié ce roman que j’ai d’ailleurs dévoré très rapidement. Une lecture agréable peut-être destiné à un public un peu plus jeune. J’espère que vous apprécierez ce roman au moins autant que moi sinon plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.