La mécanique du coeur de Mathias Malzieu

Synopsis

Edimbourg, 1874 : le jour le plus froid du monde. Lorsque Jack naît, son cœur gelé se brise immédiatement. La sage-femme le remplace par une horloge et le sauve.
Depuis lors, il doit prendre soin d’en remonter chaque matin le mécanisme. Mais gare aux passions ! Le regard de braise d’une petite chanteuse andalouse va mettre le cœur de Jack à rude épreuve…

Mon avis

Je ne savais pas que Mathias Malzieu écrivait des romans en plus de textes pour des chansons. Textes que j’apprécie fortement, ceux qu’il écrit pour son groupe Dionysos, ainsi que ceux pour Olivia Ruiz (dont je suis une fan absolue grin22 )

Ce conte m’a transportée, je me voyais dans un dessin animé à la Tim Burton, suivant les péripéties de ce pauvre Little Jack. Il a eu le malheur de naître le jour le plus froid du monde, et son petit coeur était gelé. La sage-femme, un peu sorcière, Docteur  Madeleine, arrive à rafistoler son coeur de nouveau avec une horloge à coucou. Jack va donc survivre.

Cependant, il va devoir vivre une vie sans émotions, son coeur est trop fragile pour pouvoir les gérer. A la moindre colère, son coucou sonne et fait vibrer son corps tout entier. Alors subir les affres de l’amour….Jack en mourrait. C’est ainsi qu’il grandira, loin du monde, pour rester en vie.

Mais, pour son dixième anniversaire, Docteur Madeleine l’emmènera pour la première fois en bas de la colline où il a toujours vécu. A la vue de la petite chanteuse Andalouse, son coucou sonnera plus fort que jamais, et voilà patatra, Jack est amoureux. A partir de là, Jack vivra tout un tas d’aventures qui fragiliseront, ou renforceront, la fragile mécanique de son coeur.

J’ai vraiment adoré ce livre, je me suis laissée complètement absorbée par ce monde de mécanique, d’aiguilles, d’horloges. Mathias Malzieu parle de la différence, comment la gérer, et surtout l’exclusion que cela peut apporter. Mais il parle aussi d’amour, pas le beau, le pure, le simple amour, mais de l’amour compliqué, imprévisible, ce qui pour moi est l’amour vrai.

En bref

Un vrai gros coup de coeur. Le fait de l’avoir lu en écoutant l’album a dû aider, j’ai même mieux compris certaines paroles. Fan de Dionysos, lisez ce livre, la plume de Malzieu est aussi agréable à écouter qu’à lire.

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.