Masques de Patricia Briggs

Résumé:

Aralorn est une changeforme qui a délaissé les privilèges d’une noble naissance pour une vie d’espionnage et d’aventures. Elle a croisé Loup au cours d’une mission et tous deux sont devenus d’inséparables amis, car elle sait qu’il dissimule sa véritable nature sous son apparence animale.
Mais des circonstances dramatiques vont l’amener à se poser encore plus de questions sur son énigmatique compagnon et sur l’ampleur de ses pouvoirs.
Quant à lui, il fera tout pour protéger Aralorn du danger mortel qui la guette, quitte à se dévoiler, quitte à mettre sa vie et son âme en péril.

Mon avis:

Tout d’abord je remercie Livraddict et les éditions Milady pour ce partenariat.

Ce roman est le troisième que je lis de Patricia Briggs, après L’appel de la lune et Alpha et Oméga: L’origine. Et malheureusement ce n’est pas celui qui fera monter Patricia Briggs dans le rang de mes auteurs préférés.

Mais Masques reste quand même une très bonne lecture.

Comme l’auteure le dit dans l’introduction, c’est son premier roman qu’elle a écrit il y a quelques années et qu’elle a ensuite revus suite au succès de sa saga Mercy Thompson.
Mais elle n’a pas eut le temps de le réécrire entièrement. Ce qui est dommage car elle aurait pus ainsi enlever plusieurs points négatifs.

Tout d’abord, l’univers est classique de la littérature fantasy,  mais possède quelques idées intéressantes que l’auteur n’a pas assez explorée en profondeur. En fait, le problème c’est que presque toute l’intrigue du roman se passe aux mêmes endroits ! Ce qui fait que le récit manque de péripéties au profit de nombreuses longueurs. Un comble pour un roman de fantasy !
Le roman ressemble donc plus à un premier jet qu’à une version finale.

De plus, l’histoire principal et les personnages sont fades et on s’attend toujours à la suite des évènements.
Mais ce qui fait la force du roman, c’est la relation entre Aralorn et Loup (qui est soit dit en passant, le personnage le plus intéressant)

Aralorn est une changeforme mercenaire qui a rencontré Loup pendant qu’elle était en mission. Elle l’a sauvé d’un piège et depuis ils sont inséparables.
Loup est un mage mystérieux ayant pris la forme d’un loup pour se cacher. De qui ? Et pourquoi ?
Toutes les réponses arrivent petit à petit au fil de la lecture (dommage que ce soit si évident…)

Ces deux personnages sont les seuls vraiment développés dans le roman. Myr m’avait semblé intéressant au départ, mais il est vraiment mis à l’écart pendant tout le reste du récit. Il est juste le roi à aider à reconquérir son royaume et rien de plus.
Je pense aussi à l’ae’ Magi qui est le grand méchant aux pouvoirs surpuissants qui veut-attention-plus de puissance pour devenir le maître du monde…
Ouah ! Quel originalité !
En plus, on ne sent pas vraiment de menace planer sur les personnages puisque pendant tout le roman ils se cachent du vilain sorcier.

Ne vous attendez donc pas à une fantasy révolutionnaire. Mais le livre reste agréable à lire et l’histoire à défaut d’être original, se laisse suivre aisément et promet un bon moment de détente.
Une suite intitulé L’épreuve du Loup va sortir et fait suite aux aventures de Aralorn et Loup dans Masques.
Je la lirais peut-être, mais ce ne sera pas une priorité.

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.