Myrihandes, le secret des âmes-soeurs, de Guilhem Méric

J’ai pu lire ce roman grâce à un partenariat entre Livraddict et les édition Au diable Vauvert. Je les remercies à nouveau!

Résumé: En ce monde existaient jadis Trois Cités, perchées sur les cimes d’un ancien cratère. Dans l’un d’elles vivaient Sisam et Helya, un petit garçon et une petite fille, amis inséparables. Mais un soir, des hommes masqués surgirent de la nuit et enlevèrent la jeune Helya.

Après quinze longues années, sans un seul murmure, une seule nouvelle d’elle, Sisam la retrouve enfin, traquée par les soldats de la Cité, pour apprendre alors les raisons de leur séparation : ils sont des Âmes-Sœurs, avec la faculté de devenir Myrihande : un être de légende, unique et entier, deux âmes réconciliées dans un même corps androgyne et parfait.

Mais hélas, aussi pourchassé par de terribles Limiers à la solde des Gouverneurs des Trois Cités, eux-mêmes sous le joug d’un lointain et mystérieux Seigneur.

Si Helya et Sisam veulent sauver leur amour mais aussi libérer les autres Âmes-Sœurs prisonnières des Cités, ils devront tout apprendre du lien secret qui les unit, qui pourrait bien faire d’eux le plus sage et le plus puissant des Myrihandes…

Mon avis: La saga Myrihandes est un grand projet destiné en même temps, pour être une trilogie de roman et de films dont vous pourrez avoir plus d’informations sur le site officiel ( ne regardez pas les illustrations et les titres des musiques par contre! Elles révèlent certaines choses du livre!)

Pour commencer, je vais dire que j’ai eus un coup de cœur pour ce roman dont je n’attendais spécialement pas grand chose! Cela faisait longtemps que je n’avais pas lus un roman de fantasy et ce livre m’a rappeler pourquoi j’aimais ce genre. A certains points il est assez original par rapport à d’autres ouvrages fantasy, le mythe entourant les Âmes-sœurs et les Myrihandes est ce qui m’a le plus interpellé dans ce roman pour que je décide à envoyé mon message aux partenariat Livraddict pour le recevoir. Et de côté là, je ne suis pas déçu. L’auteur nous offre de magnifiques passages tragique, dont un qui est l’un de mes moments préférés du livre.

Par contre, à partir de la sixième partie du récit, l’histoire s’essouffle et devient prévisible, de plus on tombe dans une multitude de stéréotypes(qui étaient moins présents dans les autres parties). Sisam et Helya les personnages principaux n’ont aucunes personnalités et leurs compagnons sont très stéréotypes. Nous avons le sage mystérieux, le guerrier sombre et bourru, le compagnon porté sur la boisson et ayant toujours le mot pour rire…

Ce sont les personnages plus secondaires qui brillent le plus par leurs personnalités, en particulier un(e) qui disparaît en milieu de roman. Cela a permit à un autre personnage d’avancer et de se remettre en question, mais ce fut une déception de ne pas avoir plus de passages avec ce personnage avant qu’il disparaisse.

Il y a d’autres personnages très intéressants que j’espère revoir dans la suite(secondaires bien sur!) Et j’aimerais bien aussi voir des scènes entre Helya et Phonkerf, même si vus la fin j’en doute. Le père adoptif aimant la jeune femme comme une fille et étant prêt à tout pour la sauver, alors qu’elle ne le considère pas comme un père mais presque un geôlier. Le tragique est très présents dans le roman ce qui est un très bon point et change des autres récits fantasy où tout est joyeux et rose et où l’on ne se rend pas compte des enjeux politiques et des remises en question des personnages sur leurs croyances, ce qu’est la justice et à qui faire confiance. Le roman a donc aussi une dimension philosophique très présente! Encore un point original!

Le style d’écriture quand à lui est simple, fluide et très poétique! Certains passages m’ont fait penser à ceux que l’on peut trouver dans des tragédies grecque! Comme l’univers vient en partie de l’Antiquité…à moins que je me fasses des films!

Par contre, tout le long du roman, j’avais l’impression de lire un immense prologue. Je ne dis pas ça péjorativement, mais c’est comme si l’histoire n’avait pas encore vraiment commencé! Mais la fin, qui est très prévisible, laisse envisager une suite plus orienté héroic-fantasy, ce que je n’espère pas. Pour moi Myrihandes: Le secret des Âmes-soeurs est avant tout une immense tragédie et j’ai la sensation que la suite ne sera qu’une œuvre de fantasy tout ce qu’il y a de plus banal!

En conclusion, j’ai adoré ce roman et j’attends maintenant la suite avec impatience! Je ne m’y attendais pas du tout! Surtout que la France est pauvre en bons romans de fantasy, à part les sagas Ewilan et Ellana de Pierre Bottero qui est partie en laissant derrière lui des ouvrages qui continueront de nous faire rêver.

Alors j’attends Guilhem Meric au tournant, en espérant que le second tome soit au même niveau que le premier volume!

Note: 9/10

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Répondre à anais_fantasy Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Merci de nous donner autant de précieuses infos sur ce livre, que j’ai pu lire aussi et que j’ai beaucoup aimé de bout en long…!
    Comme toi, j’attends la suite avec impatience et aussi un peu d’appréhension : pourvu que le tome 2 ne nous fasse pas partir dans de l’heroic fantasy classique, ce serait tellement dommage !!!
    Par contre, contrairement à toi, je trouve que les héros sont vraiment attachants. Surtout Sisam, que je trouve moi plutot complexe et bourré de doutes sur lui-meme, sur ce qu’il doit faire ou pas… Jusqu’au bout, je ne savais pas ce qu’il choisirait de faire, et l’auteur a bien joué la-dessus,face à Helya qui est plus impulsive et agit plus vite qu’elle ne réfléchit !!
    Bref, c’est vraiment une belle histoire, tragique c’est vrai, avec ces myrihandes qui font la vraie originalité de l’histoire. On a envie d’en savoir plus sur eux, et j’espère que le tome 2 nous en dira plus sur eux, plutot que de partir sur d’autres créatures plus classiques de fantasy.
    A suivre !!