Petite Anglaise, de Catherine Sanderson

Petite Anglaise de Catherine Sanderson, Éditions Calmann-Lévy, 2009

Résumé :

Catherine, une Anglaise du York, débarque en France en tant qu’assistante d’anglais, pressée de découvrir le pays de ses rêves et ses habitants. Quelques années plus tard, on la retrouve aux côtés de son compagnon, Mr Frog et de sa petite fille, Tadpole. Enfermée dans la routine du travail et de son couple, malheureuse, elle se décide un jour à déverses ses sentiments dans un blog, Petite anglaise. Un blog qui va l’amener à faire bien des rencontres…

Mon avis :

Je ne suis pas une grande habituée de la chick-lit, mais j’aime parfois en lire pour me distraire. Et Petite anglaise répond tout à fait à cette attente. C’est une lecture très distrayante, qui se lit facilement, se dévore même, et on en ressort content d’avoir trouvé tous les ingrédients essentiels à la chick-lit : rebondissements amoureux, copines et glamour…

Sauf que Catherine, l’héroïne (et l’auteur), est tout à fait insupportable et qu’elle mériterait souvent trois baffes et qu’on la remette en place. Tout à fait imbue d’elle-même, vraiment « cucu » et parfois stupide, on ne s’attache pas vraiment au personnage et on se lasse d’elle dès la moitié du livre. Elle s’apitoie sur elle, fait semblant de se rendre compte qu’elle est égocentrique, mais ce n’est qu’une autre manière de se plaindre, elle est détestable avec ses amies… Vraiment pas quelqu’un que j’ai envie de rencontrer.

Quoiqu’il en soit le concept de ce roman est très intéressant. On découvre l’histoire derrière la création d’un blog, les dessous de ce blog et c’est ce qui est le plus captivant, la force de l’ouvrage. Les vérités cachées par l’auteur, les billets qu’elle choisit de publier ou pas, un aspect assez bien développé et tout à fait intéressant. Les lecteurs assidus de Petite anglaise ont d’ailleurs dû bien apprécié ce roman qui les emmenaient « backstage » !

Un autre aspect qui m’a plu et que j’ai malheureusement trouvé trop peu développé est la découverte émerveillée du pays étranger, les habitudes du pays que l’on prend après quelques années, ce que l’on trouve toujours étrange, le dépaysement, etc. Un thème à peine effleuré qui aurait cependant pu rendre tout cela passionnant. D’ailleurs, il y a tant d’ellipses au début sur ses premiers voyages en France que l’on en est frustré. On nous fait apparaître une correspondante française, un premier amoureux français, mais ils disparaissent très vite, à peine évoqués. Dommage cela semblait des personnages intéressants… On nous met l’eau à la bouche sans satisfaire notre curiosité !

Enfin, le livre en soit est un bel objet agréable à lire, mais les étoiles après chaque mots français gênent beaucoup la lecture.

Globalement, une lecture sympathique si l’on passe outre quelques éléments, notamment le fait que l’héroïne soit complètement insupportable !

Un grand merci à Calmann-Lévy pour avoir proposé la découverte de ce livre en partenariat et à la team de Livraddict!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.