Book Club Livraddict – Misery de Stephen King

Book Club Graphique – Septembre 2020

Book Club Livraddict – Misery
de Stephen King pour le thème
« Classique de l’horreur »

Compte-rendu par Wyndirella

Lors du Book Club de septembre 2020, les Livraddictiens ont voté en masse pour lire Misery de Stephen King. Que ressort-il de cette lecture à laquelle ont participé dix-sept de nos membres (Aealo, Badabam, Calamityjane82, Cardy, Celestina, Clotilde, Espyvie, Guenièvre, Julie27, Kriksy, Littke_b00k_w0rm, Maa, Miamiu, MilkyNine , Noemie.Isth, Nounyxx, et Wyndirella) ?

Tout d’abord, tous les lecteurs s’accordent sur un point : Misery est un vrai livre d’horreur. Différents termes ont été employés pour qualifier ce huis clos, tels qu’« étouffant », « terrifiant », « glaçant », « angoissant »… Certains ont ressenti un réel effroi, d’autres ont eu besoin de reposer le livre pour souffler, on dénombre même un abandon, mais tous les Livraddictiens reconnaissent que ce livre était addictif. Le plus grand nombre d’ailleurs apprécié cette lecture, et quelques lecteurs l’ont même affublé de l’adjectif « EXCELLENT » ! Pourtant, ils reconnaissent que certaines scènes sont difficilement supportables, et qu’il s’agisse des dialogues ou des tentatives d’évasion de Paul, la pression ne retombe jamais.

Concernant les personnages, ils sont au nombre de trois : Paul, l’écrivain retenu en otage par Annie, la terrifiante infirmière, et Misery, l’héroïne de Paul. Celle-ci est prétexte à une mise en abyme. Si ce procédé a généralement beaucoup plu aux lecteurs, la plupart n’ont pas été très intéressés par cette intrigue dans l’intrigue, et ne se sont pas vraiment attachés à Misery, même si elle hante le livre. Annie, qui oscille de façon permanente sur un fil au bord de la folie, est terrifiante, d’autant plus que ses réactions sont totalement imprévisibles. Elle est donc haïssable, mais il faut reconnaître que les lecteurs ont adoré la détester. Et au cours de cette lecture, une question ne quitte pas l’esprit du lecteur : jusqu’où ira cette femme sans pitié ? Quant à Paul, même s’il est dans un sort peu enviable et que l’on ne peut qu’éprouver de la pitié pour sa situation, il ne parvient pas à attirer la sympathie du lecteur car il est bien trop fier et orgueilleux. Quoi qu’il en soit, les personnages sont convaincants.

Stephen King, qui a un réel souci du détail et de la vraisemblance dans ce roman, nous tient en haleine de telle sorte qu’il est impossible de reposer le livre au cours de cette lecture pour certains – tandis que d’autres ont eu besoin de le faire pour reprendre leur souffle tant les scènes sont éprouvantes. De plus, les scènes sont très visuelles, ce qui donne une dimension supplémentaire à l’angoisse provoquée par ce livre. À cela s’ajoute tout un travail sur les odeurs, décrites d’une telles façons qu’elles sont parvenues à donner la nausée à certains de nos membres. Les réflexions de Paul sur son travail offrent des interrogations intéressantes sur le métier d’écrivain. De plus, on en apprend beaucoup sur le procédé créatif, ce qui est très intéressant. Un souci est même apporté à la typographie du manuscrit de Paul, avec des lettres manquantes, qui rendent le récit encore plus immersif.  Quant à Annie, elle inquiète le lecteur par sa seule présence et sa folie, qui est incroyablement crédible. De plus, les scènes sont très visuelles, ce qui donne une dimension supplémentaire à l’angoisse provoquée par ce livre. Dès qu’il « entend » le bruit de ses pas, il appréhende la scène qu’il va lire. Joli tour de la part du maître de l’horreur, n’est-ce pas ?

La fin divise nos Livraddictiens, alors que certains l’ont appréciée, d’autres l’ont trouvée un peu décevante. Il a été noté que le livre est plus impressionnant que le film, dont la performance de Kathy Bates a été saluée à l’unanimité. Quant à Stephen King, que l’on apprécie ou non ses ouvrages, on ne peut nier qu’il est sans doute l’un des plus grands auteurs de romans de notre époque. Misery est donc à recommander à tous les fans du genre, tout en mettant en garde les plus sensibles.

Pour aller plus loin dans l’horreur ou dans l’univers de Stephen King (car, rappelons-le, Stephen King a illustré son art dans bien des genres), les Livraddictiens vous recommandent de découvrir :

Merci au participant(e)s : Miyuki-Panda, Wolfsrain, MilkyNine, Maa, Guenièvre, Julie27, Nounyxx, Aealo, Espyvie, Babadam, MiaMiu, Celestina, calamityjane82, Kriksy, Caedy, little_b00k_w0rm, Clotilde, Wyndirella, Andreal Space.

Et surtout merci à Wyndirella pour la rédaction du compte-rendu !

Rejoindre la conversation

2 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Bonjour, je souhaitais vous parler d’un magnifique roman noir d’une jeune auteure : Charlie Clarck roman : Si seulement. Il y a très longtemps que je n’avais pas été aussi boulversé par un livre ,il est très troublant et addictif j’ai eu Beaucoup de mal détacher.Vous l’avez peut-être déjà lu ? Si ce n’est pas le cas ne passez pas à côté il vaut vraiment le détour.😀 En attendant de vous lire 😀bonne journée

  2. Ah c’est celui-là, moi qui pensais le lire. J’ai aimé le film, mais évidemment très épeurant mon copain était à côté de moi quand je l’ai vu j’étais au gros frissons. Mais un bon livre je doute pas de cette auteur, juste trop horreur pour moi maintenant. Belle article, vive le blog! :d