Moko et le secret de la betterave de Dr Martine Cotinat et Maxime Métron

Titre : Moko et le secret de la betterave
Auteur : Dr Martine Cotinat
Illustrateur : Maxime Métron
Edition : À Contresens
Année de publication : 2010

Résumé : Qu’arrive-t-il à notre ami Moko ce matin ? Il ne semble pas en grande forme, et son ventre tout rond lui joue des tours. Aurait-il mangé trop de bonbons, de chocolat et de gâteaux ?

Grâce à cette mésaventure, notre petit singe espiègle part à la recherche d’un étrange secret, celui des fruits et des légumes. Un peu de sagesse entre alors dans l’insouciance de ces journées passées à gambader sous le regard bienveillant de dame nature …

Ce livre et un joli marque-page bonus me sont parvenus par le partenariat organisé par Livraddict avec les éditions À Contresens, que je remercie tous deux.

Mon petit frère de six ans et demi était très excité à l’idée d’écouter une nouvelle histoire avant de dormir, et moi aussi. Je dois avouer qu’aussi mignon que cela puisse être que son histoire préférée soit ma version des 3 Petits Cochons, édition Star Wars avec effets sonores spéciaux, cela devient très lassant de devoir la raconter chaque nuit en essayant d’y modifier à chaque fois un petit élément pour le tenir en haleine.

Ainsi donc je me suis couchée à côté de lui dans son lit, le livre posé à plat, et je commençai à lui lire Moko et le secret de la betterave.  La lecture s’est passée relativement vite puisqu’il ne me posa que peu de questions. Il a bien compris l’histoire (il m’en a même fait un résumé quand je lui ai demandé son avis) et a appris de nouveaux mots (la betterave en premier). Il a compris la morale –mais maintenant reste à savoir s’il va l’appliquer, cette morale.

Moko et le secret de la betterave est un livre pour enfant bien simple ; en utilisant une jolie histoire imagée, aussi bien au sens propre que figuré, il est porteur d’un message très important que j’essaye moi et ma famille d’inculquer à notre cher enfant depuis longtemps : les légumes et les fruits, tu n’y échapperas pas si tu veux rester en bonne santé.

Moko est un petit singe-garçon très mignon et aux expressions sympathiques qui, à force de ne manger que des aliments superflus, tombe malade un sombre matin. Le conseil du médecin est de manger des fruits et légumes pour chasser ce mal de ventre, et lui dit qu’un secret, détenu par ces aliments, lui sera révélé s’il suit ses bons conseils. Et en effet, à la fin du livre est expliqué en des mots simples et imagés la digestion et le rôle important des fruits et légumes.

Les dessins sont bien colorés et très beaux à regarder. Mis sur la page de droite, mon petit frère était fixé dessus en m’écoutant. Sur la page de gauche se trouvaient le texte et une petite photo d’un fruit ou d’un légume avec son nom ; au début cela avait un peu confus mon petit frère car la photo n’avait pas de rapport avec l’histoire, mais au bout d’un moment il s’est pris au jeu et les a nommés. Je trouve cette addition un très bon point positif : son vocabulaire s’est élargi et sa curiosité aussi.

Le texte est écrit avec de grands caractères, ce qui est excellent pour les enfants qui apprennent à lire. Mon petit frère a relu le livre de lui-même par après, en essayant de lire tous les  mots qu’il pouvait. Le livre, flexible, est facile à manipuler. Ni trop grand ni trop petit, il est idéal pour le placer dans ma bibliothèque et être réutilisé.

A la fin se trouve un petit annexe pour nous lecteurs parents. En faisant une analogie avec David et Goliath, on nous explique le combat à mener pour la santé de nos enfants. De nombreux conseils ont été donnés pour donner envie aux enfants de manger plus de légumes et de fruits, et je vais bien essayer de les appliquer en priant que cela fonctionne. Le petit est extrêmement difficile à nourrir, et ce n’est pas faute d’avoir essayé. J’espère qu’avec Moko, il prendra du plaisir à manger avec plus de diversification et plus sainement !

Ainsi donc c’est un livre que je conseille aux parents qui ne savent pas quoi faire face à leurs enfants qui ne réclament que de la nourriture superflue. Avec des images et une histoire entraînante, peut-être cela les aidera-t-il dans la protection et le développement de la santé de leurs enfants. Et surtout, conseil le plus important : ne pas abandonner !

Mon petit frère et moi remercions encore une fois pour le partenariat organisé avec Livraddict et les éditions À Contresens.

Alphard

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.