Lexi Smart à la mémoire qui flanche de Sophie Kinsella

lexy smart« Lexi Smart est une fille plutôt normale : vingt-cinq ans, un boulot assez assommant, les dents pas très lignées, le cheveu désespérément terne, quelques kilos en trop, un appart minuscule, un fiancé un peu nul et très fauché et trois super copines avec qui elle fait la fête le vendredi soir.

Un beau matin, Lexi se réveille dans une chambre d’hôpital avec un sourire parfait, une cascade de boucles blondes, une silhouette de sirène, un beau gosse de mari richissime… et une amnésie partielle due à un accident de voiture : trois ans de sa vie viennent de s’effacer, Lexi ne se souvient de rien. »

Nous voilà donc suivant Lexi, que l’on vient à peine de connaître, en train de recoller les morceaux sur les trois ans de sa vie. Car tout comme Lexi on ne comprend pas ce qui s’est passé, ni pourquoi sa vie, ses copines, voire elle-même, semblent tant avoir changé. Lexi s’efforce donc de coller à cette nouvelle elle-même sans comprendre d’où elle sort et qui lui ressemble si peu.

Et s’est ce que j’ai aimé dans ce livre : on découvre petit à petit cet univers de rêve dans en même temps que notre héroïne et on est aussi perdue qu’elle. Alors, tout comme Lexi, on subit les évènements et essaye de comprendre les éléments cachés et les non dits de cette nouvelle vie. C’est ce type de narration qui m’a particulièrement plut dans ce livre.

Bon évidemment on sent que tout n’est pas rose dans le nouveau Wonderland de Lexi et même si elle met un peu de temps avant de s’en rendre compte, on lui pardonne car elle fait vraiment des efforts pour vivre avec ces nouvelles cartes en jeu.

L’histoire est fraiche et rafraichissante, l’héroïne franchement sympathique, et ces bourdes m’ont bien fait rire. Le style de l’auteur est enjoué et assez rythmé et, un bon point pour elle, le livre compte plus de dialogues que de descriptions. En résumé, j’ai aimé ce livre qui ne prétend pas à grand-chose à part nous divertir, et qui le fait bien. Seul bémol au compteur : j’ai acheté la version originale grand format et j’aurai pu attendre la version poche au vu du temps que ça m’a pris pour le lire.

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.