L’étrange vie de Nobody Owens de Neil Gaiman

Résumé: Nobody Owens est un petit garçon parfaitement normal. Ou plutôt, il serait parfaitement normal s’il n’avait pas grandi dans un cimetière, élevé par un couple de fantômes, protégé par Silas, un être étrange ni vivant ni mort, et ami intime d’une sorcière brûlée vive autrefois. Mais quelqu’un va attirer Nobody au-delà de l’enceinte protectrice du cimetière : le meurtrier qui cherche à l’éliminer depuis qu’il est bébé. Si tu savais, Nobody, comme le monde des vivants est dangereux.

Biographie de l’auteur: Neil Gaiman (né le 10 novembre 1960 à Portchester) est un auteur britannique de romans et de scénarios de bande dessinée vivant aux États-Unis. Auteur prolifique et polyvalent, il a percé sur la scène du fantastique anglo-saxon grâce à sa série Sandman publiée par DC comics dans les années 1990.
Gaiman suit des études de journalisme après avoir été refusé par plusieurs éditeurs pour se créer des contacts pouvant l’aider, du moins l’espère-t-il, à être publié plus tard. C’est à cette époque qu’il écrit son premier livre, la désormais très recherchée biographie du groupe Duran Duran ainsi que de nombreux articles pour Knave magazine. Il collaborera avec Terry Pratchett sur De bons présages (Good Omens), à propos de l’imminence de l’apocalypse. [1]

Gaiman commence à travailler sur des comic books après avoir lié amitié avec Alan Moore. Il écrit deux romans illustrés anglais avec son vieil ami et collaborateur favori Dave McKean : Violent Cases et Signal to Noise. Par la suite il travaille pour DC Comics qui publie L’Orchidée noire.

Il a eu trois enfants avec son ex-femme Mary McGrath. Il est marié à Amanda Palmer depuis le 2 janvier 2011.

Mon avis: Tim Burton pourrait en faire un film. J’ai beaucoup aimé l’histoire de ce petit garçon à qui il arrive un grand malheur et qui recueilli par un couple de fantômes, ce petit garçon a une vie tout à fait atypique car il ne sort pas de ce cimetière et ne fréquente pas de vivants car l’assassin de sa famille le traque toujours.
On entre dans un univers qui nous fait relativement peur ou qui nous impressionne, les cimetières pour nous sont des endroits tristes et lugubres et Neil Gaiman nous montre un aspect beaucoup plus vivants et gais et nous prouve que l’on a pas de raisons d’avoir peur!
Nous suivons ce garçon de ses 18 mois à ses 15 ans et on s’y attache beaucoup, il lui arrive beaucoup d’aventures, c’est quelqu’un qui veut découvrir le monde, connaître les gens et pour cela il  doit affronter son ennemi!!
J’ai tout simplement adoré ce livre du début à la fin!!

Rejoindre la conversation

2 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.