La vie est facile, ne t’inquiète pas d’Agnès Martin Lugand

La vie est facileRésumé de l’histoire :

Depuis un an que Diane est rentrée d’Irlande, elle a tourné la page sur son histoire tumultueuse avec Edward, bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l’aide de Félix, elle s’est lancée à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire.

Mon avis :

Il y environ un an, je découvrais Agnès Martin Lugand et son chef-d’œuvre, « Les gens heureux lisent et boivent du café ». Ce livre m’avait bouleversée mais j’avais crisé à la fin même si j’avais compris ce choix. Diane devait se reconstruire avant tout. Si vous n’avez pas lu ce premier livre, arrêtez immédiatement la lecture de cette chronique pour ne pas vous gâcher la surprise. Alors quand j’ai découvert qu’il y avait une suite, je n’ai pas hésité une seconde et je me la suis procurée.

Tout d’abord, le contexte. Depuis un an, Diane est revenue d’Irlande et a repris les rennes de son café littéraire. Félix la pousse à rencontrer des hommes mais les goûts de son meilleur ami homosexuel sont quelques peu décalés par rapport aux siens et c’est un vrai désastre. Elle rencontre tout de même un homme bien et commence avec lui une relation amoureuse, qui se déroule plutôt bien malgré quelques doutes dans les débuts : depuis la mort de sa fille, elle ne supporte pas de se trouver en présence d’enfants et cela lui occasionne quelques désagréments. Mais un événement inattendu la poussera à retourner en Irlande et donc à revoir Edward.

Tout comme le premier volume, c’est un véritable coup de cœur. J’ai adoré retrouver Diane et tout son petit monde. J’ai lu ce deuxième volume en un après midi, c’est vous dire à quel point j’ai aimé. On entre dès le premier chapitre dans l’histoire et on ne la lâche plus jusqu’au mot fin. Le style de l’auteur est fluide : des phrases courtes et beaucoup de dialogues.

« Les gens heureux lisent et boivent du café » et « La vie est facile, ne t’inquiète pas », deux livres, une belle histoire que je conseille aux amateurs de romance et aussi aux autres parce que le drame de Diane touche forcément. L’auteur maîtrise parfaitement le sujet et le décrit avec une grande justesse. Mais c’est aussi une belle histoire d’amour, à découvrir absolument.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.