La fille de papier de Guillaume Musso

La fille de papier
écrit par Guillaume Musso

J’ai lu ce livre dans le cadre d’une lecture commune pour le mercredi 9 mai 2012. Je remercie Benjamin59 de l’avoir organisée ainsi que les autres livraddictiens/livraddictiennes qui se sont également joints à nous !

Le synopsis

Tom Boyd, un écrivain célèbre en panne d’inspiration, voit surgir dans sa vie l’héroïne de ses romans. Elle est jolie, elle est désespérée, elle va mourir s’il s’arrête d’écrire. Impossible ? Et pourtant !
Ensemble, Tom et Billie vont vivre une aventure extraordinaire où la réalité et la fiction s’entremêlent et se bousculent dans un jeu séduisant et mortel…

Mon avis

Cela faisait un certain temps que j’étais très intriguée par les livres de Guillaume Musso. Je me devais d’en lire au moins un pour savoir de quoi il en retournait. Et à la fin de ma lecture, je porte un avis plutôt mitigé sur ce livre.

Points positifs

Tout d’abord, l’histoire même de Billie, « La fille de papier », m’a tout de suite intriguée lorsque j’ai lu la quatrième de couverture et, tout au long du roman, j’ai accroché sur la façon dont cette histoire était ficelée. Deux moments m’ont particulièrement plu : un passage où, suite à un événement particulier, le récit se centre plus sur la « nature » de Billie et la fin qui est vraiment bien trouvée. La fiction et la réalité sont très bien liées.

En ce qui concerne la mise en forme du roman, j’ai trouvé que le début avec les articles de presse était une entrée en matière originale. De plus, les « graphiques » avec différentes polices d’écriture ainsi que les SMS, que l’on retrouve à certains moments, donnent un côté ludique au roman.

J’ai également apprécié la réflexion amenée par Musso en ce qui concerne la relation du lecteur avec le livre. Elle est expliquée d’une manière un peu simpliste dans le roman mais le fond est assez juste, je pense.

Points négatifs

J’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire à cause du contexte créé par l’auteur. On fait la connaissance de Tom, un écrivain dépressif, qui touche le fond suite à une rupture amoureuse ; tout cela dans un milieu très starisé (les maisons de célébrités sur le bord de mer…) et américanisé (les références aux Etats-Unis…). Et ça m’a moyennement plu.

Autrement, je ne saurais trop expliquer pourquoi, l’auteur a une façon de parler des difficultés et des souffrances des personnages qui ne m’a pas convaincue. Son style d’écriture m’a un peu agacée : il y a trop de bons sentiments convenus, sur l’amitié notamment. En tout cas, de ce fait, je ne me suis pas attachée aux personnages (mis à part Billie que j’ai bien aimée). Cela est d’autant plus le cas que, par la suite, il y a beaucoup de personnages qui n’apparaissent que très brièvement dans les passages avec ce fameux « roman voyageur ».

De plus, le style de l’auteur est souvent familier (notamment dans les dialogues) et ça m’a franchement énervée ! Dans certains livres, cela passe très bien mais je ne m’attendais pas du tout à rencontrer ce registre d’écriture dans ce livre. J’avais l’impression de lire un roman de qualité médiocre par moments. Pour un livre que je pensais « poétique », d’après certains avis que j’ai pu lire sur les romans de Guillaume Musso, j’ai trouvé cela très moyen. Par conséquent, j’ai encore moins apprécié les personnages pour cette raison, je les ai trouvés plutôt antipathiques et irrespectueux.

Un dernier point qui m’a chiffonnée, ce sont les multiples références à des chanteurs, des musiques, des auteurs, etc. Qu’il y en ait un peu, passe ; mais là, c’était un peu trop à mon goût. J’ai trouvé exaspérante cette manie de vouloir à tout prix citer des noms en lien avec le pays où se trouvaient les personnages. Et ce, d’autant plus que la plupart de ces noms ne me disaient rien et qu’ils n’apportaient donc rien au récit.

Conclusion

Avec un peu de recul, je me rends compte que, de ce roman, je n’ai aimé que la trame de base (avec l’histoire de la fille de papier) qui est bien maîtrisée. En fait, cela peut sembler étrange mais j’aimerais relire cette histoire sous la plume d’un autre auteur qui pourrait apporter une tout autre atmosphère au roman avec des personnages vraiment attachants cette fois-ci.
En tout cas, j’hésite à lire d’autres romans de Guillaume Musso. J’ai peur de retrouver les points négatifs que j’ai cités. Si vous avez lu d’autres romans de cet auteur et que, au vu de ma critique, vous pensez que certains pourraient plus me plaire (ou que je ferais, au contraire, mieux d’éviter…), je suis preneuse !

Rejoindre la conversation

5 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. « L’appel de l’ange » c’est pas mal. C’est un peu thriller. Donc assez différent de « La fille de papier ». En tous cas, bonnes lectures! 🙂

  2. C’est intéressant ce que tu écris ! Personnellement je vois mal quelqu’un d’autre que Musso pour écrire La fille de papier, surtout que je me suis attachée aux différents personnages et que l’ambiance et les dialogues familiers (pour le coup, sans toi, je n’y aurais probablement jamais fait attention ! D’un autre côté ça ne me dérange pas : un livre est sensé refléter la réalité et je ne vois vraiment pas quelqu’un comme Billie s’exprimer en rimes…) me conviennent bien. Mais c’est vrai qu’écrit par quelqu’un d’autre, l’ambiance aurait pu être totalement différente !

    Moi, j’aime beaucoup ce livre (j’ai profité de la LC pour le relire) et si j’ai une remarque à faire, c’est que la fin est décidément trop prévisible !
    Je trouve que ce livre est assez différent des autres de Musso, alors peut-être que si tu te relances dans une autre de ses œuvres, elle te plaira davantage : en tout cas, c’est tout ce que je te souhaite 🙂

    1. C’est vrai que Billie s’exprimant en rimes ça serait assez incongru. ^^ J’aurais dû mal à dire pourquoi le langage familier m’a dérangée dans ce roman car j’ai lu d’autres romans, notamment des policiers, où cela ne m’a posé aucun problème. C’est assez difficile à expliquer ce que l’on peut ressentir pour un livre. Certaines choses peuvent nous gêner mais ça restera un point mineur sur lequel on pourra passer outre tandis que d’autres éléments vont vraiment nous sauter aux yeux, au risque de nous gâcher la lecture.
      Pour la fin du roman, elle ne m’a pas embêtée car je n’avais pas du tout réfléchi à ce qui allait se passer ensuite. Ca a donc été la surprise totale. Mais je peux comprendre que cela t’ait embêtée !
      J’ai cru comprendre effectivement que ce livre était un peu différent des autres de Guillaume Musso. Peut-être qu’un jour je tenterai d’en lire un autre. On ne sait jamais !

  3. Salut,

    Je vois que tu n’as pas adoré ce livre. Pour moi ce n’est pas le meilleur de l’auteur même s’il m’a plu. Perso, j’ai adoré « Sauve-moi » que j’ai trouvé plus profond. Celui que j’ai le moins aimé est « Et après ». j’ai eu un peu plus de mal avec celui-là. En tous cas, belle critique!!

    Bonnes lectures!

    1. Merci c’est gentil ! Non, c’est sûr qu’il ne m’a pas spécialement emballée, même s’il se lit bien. Trop de choses m’ont dérangée pour que je puisse porter un avis positif dessus. Par rapport aux autres livres, d’après les résumés, je serais tentée par « L’appel de l’ange » ainsi que « Parce que je t’aime » mais j’ai peur d’être déçue.