Des fleurs pour Algernon de Danier Keyes

Résumé

« Algernon est une souris de laboratoire dont le traitement du Pr Nemur et du Dr Strauss vient de décupler l’intelligence. Enhardis par cette réussite, les deux savants tentent alors, avec l’assistance de la psychologue Alice Kinnian, d’appliquer leur découverte à Charlie Gordon, un simple d’esprit employé dans une boulangerie.
C’est bientôt l’extraordinaire éveil de l’intelligence pour le jeune homme. Il découvre un monde dont il avait toujours été exclu, et l’amour qui naît entre Alice et lui achève de le métamorphoser.
Mais un jour les facultés supérieures d’Algernon déclinent. Commence alors pour Charlie le drame atroce d’un homme qui, en pleine conscience, se sent retourner â l’état de bête ».

Avis

J’ai adoré cette lecture, faite dans le cadre d’une lecture commune, et j’ai trouvé le personnage de Charlie Gordon extrêmement attachant.

Malgré des capacités intellectuelles extrêmement réduites, Charlie aime sa vie, entre son travail à la boulangerie, où il est entouré d’amis et ses cours du soir, où il tente désespérément d’apprendre à lire et à écrire. Cette motivation lui permet d’être choisi dans le cadre d’une expérimentation visant à accroître son intelligence. L’expérience ayant été réalisée avec succès sur une souris, Algernon, Charlie devient le premier cobaye  humain.

Le livre retrace la vie de Charlie à compter de son opération, à travers la lecture de ses comptes rendus. L’évolution de Charlie est alors flagrante : son écriture, semblable à celle d’un enfant, remplie de fautes d’orthographe devient rapidement l’écrire d’un homme réfléchi et instruit. L’expérience est réussie, Charlie devient rapidement un génie, capable de parler plusieurs langues et de comprendre les théories les plus complexes de la science.

Avec l’intelligence vient également la prise de conscience de tout ce qui l’entoure. Cette prise de conscience va être extrêmement douloureuse. Charlie comprend la cruauté du monde qui l’entoure et réalise que ceux qu’il pensait être ses amis ne faisaient en réalité que rire à ses dépens.

Rapidement le bonheur d’être enfin devenu intelligent fait rapidement place à de la colère : Charlie ne se sent plus considéré comme un être humain mais comme un cobaye. De plus, lui qui rêvait de pouvoir enfin comprendre tout ce qui l’entoure et d’avoir de vraies conversations avec son entourage se retrouve finalement dans une situation quasi-identique à celle dans laquelle il se trouvait avant l’expérience, à savoir dans l’impossibilité de communiquer. D’un attardé incapable de comprendre ce qui l’entoure, Charlie est devenu un génie que les autres ont du mal à comprendre.

La lecture est devenu très émouvante pour moi à compter du moment où l’état  d’Algernon commence à se dégrader et où Charlie, avec son intelligence décuplée, comprend ce qui va lui arriver.

Les passages où Charlie prend enfin conscience, des années plus tard, de l’attitude que ses parents ont eu envers lui sont aussi très durs.

Ses comptes rendus, qui au départ retracent son évolution fulgurante, témoignent par la suite de son chagrin et de son déclin.

Cette histoire originale et très bien écrite est une véritable réflexion sur la différence et sur la manière dont elle est perçue dans la société.

Rejoindre la conversation

3 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.