Je le ferai pour toi de Thierry Cohen

Résumé

Pour son fils assassiné, un père élabore un projet insensé. Pour une femme, un homme fait tout pour  » devenir quelqu’un « . Par amitié, une bande d’anciens voyous retrouve ses instincts guerriers… Tous ont un point commun : une vie qui bascule. Par amour, devoir ou amitié, ils auront à prouver leur véritable valeur.

Avis

J’ai découvert Thierry Cohen en lisant J’aurais préféré vivre que j’avais adoré, un vrai coup de cœur.

Je le ferai pour toi m’a fait la même impression. Nous suivons en parallèle dans ce roman l’histoire de Daniel, dont la vie vient de basculer suite à un tragique évènement, et de Jean, victime d’un étrange enlèvement.

L’auteur aborde ici un thème très dur, à savoir la perte d’un enfant. Il nous décrit avec des mots justes et une écriture plein de sensibilité la descente aux enfers d’un père à qui la bêtise humaine à enlevé son fils.

Au fil des chapitres, nous en apprenons de plus en plus sur la vie du personnage : son passé, sa rencontre avec celle qui deviendra la femme de sa vie, les liens inébranlables d’amitié qui l’unissent à ses amis d’enfance. Accablé de chagrin puis ivre de vengeance, ce père va se lancer dans un véritable combat contre cet ennemi des temps modernes qu’est le terrorisme, au détriment cependant des gens qui l’entourent et qui l’aiment. L’auteur nous décrit à merveille les étapes du deuil de Daniel, sa douleur, son désespoir, sa révolte.

Une fois commencé, ce livre, très émouvant, ne se lâche plus jusqu’à la fin : il est en effet impossible de rester insensible devant la description de cet amour paternel mais aussi de l’amour d’un fils pour son père.

L’intrigue est par ailleurs très bien menée, et nous allons de surprises en surprises en découvrant au fur et à mesure les liens unissant les différents personnages.

Ce roman nous permet également d’avoir une réflexion plus large sur le monde d’aujourd’hui, sur nos valeurs morales, sur notre attitude face aux actes terroristes mais aussi sur l’importance de profiter au maximum chaque jour des personnes qui comptent pour nous.

J’ai eu la chance de rencontrer Thierry Cohen au dernier festival du livre de Nice et j’ai découvert un homme très sympathique, proche de ses lecteurs et qui j’espère lira cette critique.

Quant à moi, Longtemps j’ai rêvé d’elle a intégré ma PAL et sera l’une de mes prochaines lectures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.