Loup, y es-tu? d’Henri Courtade

Résumé

Et si les êtres maléfiques des contes de notre enfance existaient réellement ? Sans doute ces créatures vampiriseraient-elles notre planète.

Elles seraient de tous les génocides, manipuleraient les plus grands dictateurs. Bref, tapies dans l’ombre d’Hitler ou sous le feu des projecteurs des plateaux télé, elles auraient entre : leurs mains expertes le devenir de l’humanité. Sinistre tableau ! Si de tels êtres vivaient, il serait à souhaiter que leur alter ego bienfaisant existe également.

Qu’en ce début du XXIe siècle, ces personnages merveilleux s’éveillent et décident de se battre. Et alors, qui sait de quel côté la balance pencherait…

Avis :

Cette lecture a été faite dans le cadre d’une lecture commune organisée par Karline05 avec Melisende, Plumeline, Cathy, Lexounet, Frankie, Thalia, Galleane, wilhelmina et Lisalor.

Après toutes les critiques élogieuses que j’avais pu lire, j’attendais énormément de chose de ce livre. Je n’ai pas été déçue, ce roman est une vraie réussite à tous les niveaux.

Au niveau esthétique, tout d’abord : la couverture est tout simplement sublime !

Au niveau de l’originalité ensuite : les grands contes qui ont bercé notre enfance sont revisités, sans être pour autant dénaturés et sont incorporés aux évènements de notre monde actuel, que ce soit la deuxième guerre mondiale ou l’attentat du 11 septembre 2001. Le monde réel et le monde imaginaire se retrouvent liés l’un à l’autre.

Le livre est très bien écrit, le style est fluide et l’intrigue est parfaitement bien construite : il n’y a aucune incohérence et l’auteur répond au fur et à mesure à chacune des questions que l’on peut se poser durant la lecture.

Les personnages sont tout simplement extraordinaires : les princesses sont désormais de jeunes femmes de notre temps, modernes, indépendantes, mais sont aussi d’une extraordinaire beauté, telle que décrite dans les contes de fée. Elles sont entourées d’une multitude de personnages, bienfaisants ou maléfiques, qui ont traversé les siècles en se livrant à l’éternel combat du bien contre le mal.

J’ai adoré les chapitres relatifs au passé des personnages : l’histoire originale de chaque conte est conservée mais l’auteur y apporte une foule de détails qui permettent par la suite de créer le lien avec notre monde actuel.

Un grand bravo à l’auteur qui en mélangeant le réel et l’imaginaire nous livre un récit parfaitement crédible et cohérent.

Rejoindre la conversation

6 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Je suis tout à fait d’accord avec toi surtout sur l’introduction de chapitres relatant le « temps des contes » pour chacune des princesses et cette utilisation de repères réels qui les relie à notre monde.

    Une belle découverte livresque !