Masques de Patricia Briggs

Résumé

Aralorn est une changeforme qui a délaissé les privilèges d’une noble naissance pour une vie d’espionnage et d’aventures. Elle a croisé Loup au cours d’une mission et tous deux sont devenus d’inséparables amis, et elle sait qu’il dissimule sa véritable nature sous son apparence animale.

Mais des circonstances dramatiques vont l’amener à se poser encore plus de questions sur son énigmatique compagnon et sur l’ampleur de ses pouvoirs. Quant à lui, il fera tout pour protéger Aralorn du danger mortel qui la guette, quitte à se dévoiler, quitte à mettre sa vie et son âme en péril.

Avis

Je remercie Livraddict et les éditions Milady pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

En tant que fan des aventures de Mercy Thompson, j’étais curieuse de découvrir une autre œuvre de Patricia Briggs. Je n’ai pas été déçue par ce roman : le style est légèrement différent, l’écriture plus poétique, mais les aventures d’Aralorn et du Loup sont palpitantes. Une mention spéciale aussi à la couverture du livre que je trouve ravissante.

J’ai tout de suite aimé Aralorn, courageuse, intrépide, passionnée par son travail d’espionne, dotée de pouvoirs magiques (elle est capable de changer de forme à volonté !) mais qui révèle aussi une certaine fragilité, lorsqu’elle est confrontée à de dures épreuves (elle m’a d’ailleurs rappelé Mercy Thompson par certains aspects, une femme forte et fragile à la fois).

Le Loup est lui aussi très intéressant : mystérieux, austère, dissimulant au mieux sa véritable identité c’est un personnage tout d’abord intriguant qui se révèle finalement de plus en plus attachant tout au long de l’histoire. Son attachement à Aralorn est évident, même si il tente de le dissimuler au mieux.

La relation entre Aralorn et le Loup occupe une place centrale dans l’histoire : entre amitié, complicité, attirance et parfois méfiance, les sentiments de ces deux personnages, aussi têtus l’un que l’autre, évoluent en même temps que les dangers qui les guettent.

La lecture est agréable, l’intrigue est passionnante et les rebondissements nombreux, même si l’on comprend rapidement qu’elle est la véritable identité du Loup.

J’ai aussi aimé toutes les références à la magie, omniprésente tout au long du roman et les légendes, racontées par Aralorn. Seul petit bémol ; j’aurais aimé avoir un peu plus de descriptions concernant les créatures magiques et les différents sorts. J’ai trouvé aussi que les passages concernant les recherches de Loup dans la bibliothèque étaient parfois un peu confus, on a parfois du mal à comprendre réellement ce qu’il cherche.

Cette lecture a été vraiment plaisante et j’ai découvert avec plaisir qu’une suite était prévue pour le mois de septembre.

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.