Robin de Stephen Lawhead

Résumé

XIe siècle, Angleterre.

Depuis l’arrivée des envahisseurs normands, les Celtes ont été repoussés dans les montagnes du Pays de Galles. Traqué comme un animal, Bran ap Brychan, héritier du trône d’Elfael, a été contraint d’abandonner le royaume de son père pour se réfugier dans la forêt des Marches, des bois primitifs où le danger rode …

Avis

Je remercie tout d’abord les éditions Le Livre de Poche et Livraddict pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

Stephen R. Lawhead nous livre ici sa version de la fameuse histoire de Robin des bois, version dans laquelle Robin s’appelle Bran, n’est pas anglais et où la forêt n’est pas celle de Sherwood.

L’auteur a un style agréable et malgré quelques longueurs j’ai aimé l’originalité de cette nouvelle version de la légende de  Robin des bois, depuis l’enfance de Bran jusqu’à son exil dans la forêt suite à l’invasion de son royaume par les Ffreincs, dirigé par le Comte Falkes de Braose (nouvelle version du Shérif de Nottingham).

Si l’histoire en elle-même  m’a plu, j’ai cependant été un peu déçue par les personnages et surtout par Bran, le personnage principal.

Bran, qui montre une certaine arrogance et un esprit de révolte au début du roman,  devient rapidement un personnage que je qualifie de « passif », subissant les évènements durant les trois quart de l’histoire, envisageant même d’abandonner son peuple à son triste sort. J’aurais aimé voir un personnage avec un caractère plus fort. Le personnage de Merian m’a fait ma même impression, j’aurais aimé la voir beaucoup plus révoltée par la situation.

Le personnage que j’ai trouvé le plus attachant est Asaph, l’évêque qui durant tout le récit se bat pour sauver son monastère et pour aider la population de l’Elfael à lutter contre la famine.

Au final cette lecture a été plaisante, malgré quelques réserves concernant les personnages. Je compte lire prochainement le tome suivant.

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Répondre à Arwen Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Je suis justement en train de le lire et je suis très déçue.
    En effet l’évêque est le personnage le plus complexe. Bran est assez inintéressant et cette ré interprétation de Robin des Bois ne me parle pas du tout.
    Dommage…
    A l’inverse de toi je ne lirai pas le tome suivant.