Bal de givre de Fabrice Colin

Titre : Bal de givre à New York
Auteur : Fabrice Colin
Edition Albin Michel
Genre : Jeunesse – YA

Mon Résumé

Suite à un accident, Anna, 17 ans, semble avoir égaré une partie de sa mémoire. Wynter, garçon étrange, beau, immensément riche, terriblement amoureux souhaite l’épouser au plus vite. Mais, un mystérieux inconnu surnommé « le Masque » joue les troublions. Ou sont les parents d’Anna ? Pourquoi ses souvenirs sont-ils si parcellaires ? Que signifient les messages énigmatiques laissés sur les murs de la ville par « le Masque »? Le doute s’installe…. Anna décide de fuir.

Mon avis

Ce livre se relit à l’envers une fois les clés distribuées aux lecteurs.
Toutefois, l’attente est longue et les lecteurs doivent faire preuve de beaucoup de patience. Finalement, Fabrice Colin sait « appâter son gardon » et l’apothéiose qu’il nous prépare, personnellement je ne l’avais pas vu venir de cette façon là! Pouvoir la goûter pleinement se mérite, je vous l’assure!

Mais avant cela il faut avaler les trois quarts du livre, supporter cet univers glaçant et insipide. Accepter que les questions s’accumulent.
Anna est une jeune fille désorientée, sans grande consistance. Jacob, son majordome, le personnage que j’ai préféré, n’a pas de bras mais sa télékinésie lui permet de déplacer les objets. Quand à Wynter, son obsession pour le blanc et la glace ne m’a guère inspiré confiance.
Le mystérieux « Masque », ayant une certaine ressemblance avec le vengeur du même genre est en revanche un personnage plus vif et intelligent.

La ville dans laquelle évolue les personnages semble construite d’étrange façon et des murs  entiers de verres s’écroulent.
Les personnages sont enfermés dans cette ville comme Jim Carrey dans le « Truman Show ».

Et puis, l’auteur lance peu à peu des passerelles vers la vérité : la vieille qui lit dans les lignes de la main, le vin-de-songe, le coffre à souvenirs, l’exposition de vieux masques funéraires.

Anna décide de fuir et retrouve le Masque, convaincue qu’il détient des réponses. S’ensuivent courses poursuites, échanges de coups de feu, le livre n’anime enfin, je vous laisse découvrir la suite. Il reste moins de 20 pages.

La chute du livre rattrape les désillusions du début mais franchement, j’ai été assez déçue par l’écriture de Fabrice Colin.

Merci à Franckie qui a organisé cette lecture commune qui m’a permise de lire un premier ouvrage de Fabrice Colin dont j’avais beaucoup entendu parlé.

Ma note 7/10

Rejoindre la conversation

4 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. J’ai dévoré ce livre en une nuit !!!! J’ai vraiment apprécié !!!! Le monde imaginer par Colin Fabrice m’a beaucoup inspiré et mon imagination a aussi beaucoup travailler, il est vrai que l’attente est longue mais ça me donnait vraiment envi d’en finir ! 🙂

  2. Il y a des avis très très différents sur cette lecture c’est marrant de lire vos réactions.
    Pour ma part j’ai été déçue du début à la fin, je suis passée à côté total …
    En tout cas, je te remercie d’avoir été au RDV de cette lecture co, bises !!

  3. oh là,tu n’as pas aimé!!
    Pour ma part, j’ai passé un bon moment mais j’ai trouvé que c’était une histoire « young » lecteur…
    J’adore la couverture.