Dexter dans de beaux draps, de Jeff Lindsay

Résumé: Après une lune de miel à Paris, Dexter enquête sur une série de cadavres mis en scène par un artiste macabre. Sa sœur est poignardée durant leur investigation, et Dexter décide de rendre justice à sa façon…

Mon avis : J’avais hâte de lire ce quatrième tome des aventures de Dexter Morgan, mais je dois avouer que la lecture a été vraiment laborieuse !
Les débuts à Paris ne m’ont pas emballée, et je dois dire que les passages où Dexter utilise des mots en français, m’ont dérangée (et ce, sans compter les fautes!). Peut-être cela aurait été moins gênant à lire en V.O. De plus, j’ai trouvé la traduction plutôt moyenne.
Ensuite, certes, on retrouve les personnages que l’on aime, Debs et sa manie de jurer a chaque phrase (qui reste malheureusement une bonne partie de l’histoire dans le coma, et on doit supporter Chutsky et ses « salut mon pote » ! grrr), Cody et Astor, nos adorables serial killers en herbe, et Doakes qui se veut effrayant à menacer Dexter, mais qui en fin compte est plus drôle qu’autre chose.
Pour ce qui est de l’intrigue…quel dommage que la quatrième de couverture en dise autant (je vous ai d’ailleurs épargné le résumé, qui en révèle beaucoup trop) !! Par ailleurs, je trouve l’intrigue pas très bien ficelée ! Dexter rame pas mal, il se lance pour la première fois dans une sorte de vengeance, en voulant zigouiller l’agresseur de sa sœur, et se retrouve comme le titre le dit, dans de beaux draps !
Jeff Lindsay qui nous a habitué à un humour noir, ici me paraît en rajouter une couche. On frôle la farce, peut-être pour atténuer l’horreur des crimes (quoi qu’ici je n’ai pas été touchée plus que cela par les mises en scène des cadavres), et le côté toujours glacial et détaché de Dexter, cet être égocentrique qui est plus intéressé par la nourriture et ses bas instincts de tueur, que par l’enquête en cours, même s’il semble touché par l’agression de sa sœur. Son intérêt pour les enfants de Rita n’est motivé que par le fait qu’il s’identifie à eux, surtout Cody.
Malgré cela, Jeff Lindsay arrive toujours à nous faire aimer Dexter, on s’attache à lui, lui qui ne s’attache à personne. On n’a pas envie qu’il se fasse prendre, on veut qu’il continue à rendre sa « justice ».
Mais bon, pour ma part, c’est une grosse déception, ce tome 4 n’arrive pas à la hauteur de l’excellent tome 3 qui m’avait franchement emballée !
Merci à la Team Livraddict et aux éditions Michel Lafon pour m’avoir offert ce premier partenariat !
Et Merci à ma sœur Flof13 pour avoir corrigé ce billet! Elle aussi a lu et donné son avis ICI sur ce livre.


Rejoindre la conversation

2 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Bravo pour cette première chronique dans le cadre d’un part’ avec Livraddict ! et moi aussi, je regrette le choix de résumé fait par l’éditeur sur la 4ème de couv’ : surtout à ne pas lire, sinon c’est la 1ère moitié du bouquin qui est révélée !!!