Quand l’une des nôtres se fait gratuitement agresser…

…La Livraddict Team ne peut que répondre. Nous voulions cependant prendre contact avec les Editions Alphee – organisatrice du partenariat – afin de nous assurer que les propos tenus totalement choquants et au-delà de la vulgarité étaient bien ceux de l’auteur et non d’une tierce personne.

Malheureusement, après avoir reçu un mail desdites Editions, il s’avère que Monsieur Jean-Claude Derey est bien l’auteur des mails envoyés à Cynthia.
Suite à notre intervention, il semblerait par ailleurs que l’éditeur de M. Derey ait envoyé à Cynthia un mail d’excuses, mail qui reste pour la team insuffisant vis-à-vis des propos tenus par JCD.
Cependant, nous pensons que Cynthia a  répondu intelligemment à ce mail d’excuses sur son blog et qu’il ne nous appartient pas d’épiloguer plus sur le sujet.

La Livraddict team est bien évidemment indignée et ne tolère absolument pas ce genre de réaction excessive, au-delà de toute civilité, envers les blogo-lecteurs.
Nous rappelons que les partenariats sont organisés en collaboration avec les maisons d’édition qui savent parfaitement à l’avance à quoi ils s’engagent en les acceptant : fournir un livre gratuitement et en attendre une chronique – qu’elle soit bonne ou mauvaise – de la part du lecteur, tant que celle-ci reste respectueuse envers l’auteur. Le respect de la liberté d’expression du bloggeur reste donc un principe essentiel dans le cadre des partenariats – et même en dehors de ceux-ci.

En l’occurence, la chronique publiée par Cynthia sur Papoua respecte parfaitement l’auteur, elle ne fait que refléter ses goûts et dire que ce livre n’était pas pour elle, point. La réaction de l’auteur par rapport à cette chronique est donc parfaitement démesurée, insultante et est indigne de la profession qu’il représente.

La Team tenait donc à assurer à Cynthia son soutien le plus entier ainsi qu’à tout blogo-lecteur qui serait confronté à la méchanceté gratuite due certainement à un égo démesuré d’un auteur ou d’un éditeur qui se croirait tout permis face aux petits lecteurs que nous sommes. Après tout, c’est en grande partie grâce à nous qu’ils vivent vu que nous sommes les premiers à acheter les ouvrages.

Nous ne sommes pas des critiques littéraires professionnels, nous sommes de simples lecteurs qui partagent une passion pour la lecture au sein d’une communauté qui devient de plus en plus importante.
En cela, notre avis compte et certains auteurs feraient bien de ne pas l’oublier…

Heureusement, ce genre de réaction virulente reste encore marginale par rapport aux nombreux partenariats proposés par tous les sites de passionnés de lecture et  nous espérons que cette agitation prendra fin rapidement pour que les bloggueurs puissent continuer à donner leur avis sur le net en toute sérénité.

La Team.

Rejoindre la conversation

2 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Bonne réaction … mais, svp, pas « agressée » dans le titre: il faut l’infinitif: agresser