A cran de Michelle Rowen

Je découvre la Bit lit avec ce livre sans avoir lu les deux tomes précédents (j’ai loupé quelques notions mais le livre est parfaitement compréhensible indépendemment des deux autres), c’est donc un avis de novice non expérimentée dans ce style d’écriture que je vous livre ici.

Les qualités de ce livre ? Une écriture fluide, agréable, une histoire bien amenée, des personnages attachants : j’ai aimé le fort caractère de Janie, indépendante et solide (c’est tout du moins ce qu’elle veut laisser croire) ainsi que le côté à la fois agaçant et attachant de Quinn (il est un peu tristounet par moment mais on l’imagine tellement beau qu’on serait bien tentées de le consoler..). L’histoire d’amour entre ces deux personnages est bien amenée et très agréable à lire.

Les défauts du livre ? Une histoire pas désagréable mais que j’ai trouvé un peu longue sur la fin, les personnages s’en vont, reviennent, changent d’avis… ça ralentit le rythme pourtant entrainant dès le début. J’ai lu de ce fait les 50 cinquantes dernières pages avec un peu moins d’engouement. L’identité du boss m’a laissée de marbre, je n’ai pas spécialement apprécié la chute..

Conclusion ? Mon côté « fleur bleue » pas encore plongée dans la Bit lit a apprécié cette lecture malgré quelques petites déceptions.

Par contre, l’ouverture vers le prochain tome ne m’inspire pas.. Mais je serais bien tentée de lire les deux précédents tomes.. (Au passage, ce livre comporte plusieurs fautes d’orthographe plus grosses les unes que les autres, ce que j’admets difficilement…) »

Résumé :

L’ex-chasseur de vampires Michael Quinn est bien déterminé à redevenir humain. Sa seule solution : s’emparer de l’OEil, un puissant artefact. Mais une chasseuse de primes, tueuse de créatures surnaturelles est à ses trousses : Janie Parker. L’OEil est son unique chance de rentrer dans les bonnes grâces de son patron maléfique. Ce dernier menace, en effet, de la décapiter si elle ne le retrouve pas. Janie n’a pas d’autre solution : elle doit tuer Michael, si séduisant soit-il…

Merci beaucoup pour ce partenariat. Ce fut une agréable découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.