La jeune fille à la perle de Tracy Chevalier

Résumé de l’éditeur :

La jeune et ravissante Griet est engagée comme servante dans la maison du peintre Vermeer. Nous sommes à Delft, au dix-septième siècle, l’âge d’or de la peinture hollandaise. Griet s’occupe du ménage et des six enfants de Vermeer en s’efforçant d’amadouer l’épouse, la belle-mère et la gouvernante, chacune très jalouse de ses prérogatives.

Au fil du temps, la douceur, la sensibilité et la vivacité de la jeune fille émeuvent le maître qui l’introduit dans son univers. À mesure que s’affirme leur intimité, le scandale se propage dans la ville…
Un roman envoûtant sur la corruption de l’innocence, l’histoire d’un cœur simple sacrifié au bûcher du génie.


Mon avis :

J’ai lu ce livre dans le cadre du challenge « choisir la prochaine lecture de sa PAL » initié par magda31.

C’est Petronille qui me l’a choisi et elle a bien fait car c’est un coup de cœur pour moi. J’ai adoré l’univers et l’ambiance du récit. Je me suis trouvée transportée à Delft avec Griet. L’histoire est très plaisante à lire et l’écriture est fluide. Ce qui permet de passer un chouette moment de lecture bien reposant et déstressant. Les personnages sont attachants et j’ai vraiment apprécié de suivre leur quotidien. La relation entre Griet et son maître est très bien décrite tout en subtilité et on a toujours envie d’en savoir plus.

Il y a quelques mois de cela, j’ai eu l’occasion de voir le film que j’avais bien aimé sans être non plus complètement conquise et j’avais quelques appréhensions à commencer le roman mais je ne regrette pas de l’avoir fait car il est meilleur que le film. Merci Petronille de m’avoir fait découvrir ce bijou.

C’est un superbe roman que je conseille vivement.

Rejoindre la conversation

2 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Pour parler du film, je trouve que le réalisateur a coupé une scène primordiale : celle du début avec les légumes. Je ne sais pas si tu as eu cette impression, mais après lecture du livre, quand tu vois le film et qu’il n’y a pas cette semaine, tu ne comprends pas pourquoi Griet a été choisie pour nettoyer l’atelier du peintre.
    Si tu souhaites tester d’autres Tracy Chevalier, je te conseille Le Récital des anges, c’est un vrai coup de coeur =)

    1. effectivement, je suis d’accord avec toi Bubblegirl67. Quand j’ai commencé le livre et que j’ai lu cette scène, je me suis demandé d’où elle sortait car elle n’apparaît pas du tout dans le film et c »est clair qu’elle devrait car elle est cruciale. Merci du conseil, je mets ce livre dans ma wishlist parce que j’ai beaucoup aimé l’écriture de l’auteur 🙂