Promenez-vous dans les bois … pendant que vous êtes encore en vie de Ruth Ware

promenez-vous dans les boisPromenons-nous dans les bois…tant qu’on est encore en vie. a été une découverte un peu par hasard grâce à la chaîne « Le livre Ouvert » qui m’a tout de suite donné envie de découvrir ce roman de Ruth Ware.

Résumé:

Dans la nuit noire du Northumberland, derrière la façade de verre d’une maison isolée, l’enterrement de vie de jeune fille bat son plein. Ils sont cinq autour de la table basse, imbibés d’alcool.

Mais derrière les sourires convenus, Nora peine à cacher son malaise, tandis qu’une cascade de questions lui torture le cerveau. Que fait-elle là ? Pourquoi a-t-elle été invitée ? Voilà dix ans qu’elle n’a pas vu Clare, la reine de la fête, son ex-meilleure amie du lycée.

Quelques heures plus tard, Nora émerge du coma à l’hôpital, couverte d’ecchymoses et de sang. Un policier, devant sa porte, parle de meurtre à voix basse. Quel meurtre ? Elle a beau faire appel à sa mémoire, aucun souvenir ne lui revient, c’est le néant. Mais que s’est-il passé ?

Critique:

Le livre nous fait voyager entre l’enterrement de vie de JF et l’hôpital. L’auteur met tranquillement l’atmosphère pendant le début du roman pendant qu’on attend les premières événement de la fête qui va s’empire d’heure en heures.

Mais tenez-vous bien ça quand ça commence, plus rien ne s’arrête jusqu’à la conclusion de cette fête qui va virer au drame.

Pour les personnages, il en a très peu, mais nous sommes quasiment en huis clos dans une petite maison en verre ou à l’hôpital. Ils sont très développés et ont tous un rôle un joué à un moment ou un autre.

Promenons-nous dans les bois…est un bon thriller avec son ambiance unique et un scénario vraiment original avec ces rebondissements qui s’achèveront qu’on est final du livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.