La porte aux oiseaux de Katie Hickman

Depuis que j’ai lu La Vingtième Épouse écrit par Indu Sundaresan, qui bien que se déroulant dans un tout autre pays parle en partie de la vie des femmes dans un harem, je me suis trouvé une passion pour le sujet. En toute franchise, je n’aimerais pas être à leur place, mais je trouve cela tout de même fascinant. C’est une culture tout à fait différente. Le Harem est un endroit à part, avec ses règles et son fonctionnement, ses intrigues et ses jeux de pouvoirs, ce que Katie Hickman montre très bien à travers ce récit. Si bien que je me suis sentie transportée à la fin du XVIème siècle à Constantinople en compagnie de toutes ces femmes. C’est un peu comme si nous, lecteurs et lectrices, nous y étions sans pour autant bouger de notre canapé. De plus, c’est un livre très bien documenté qui mêle habilement le réel et la fiction et qui dépeint une histoire très touchante et très belle. Une histoire et ses personnages qui vous restent en tête dans la journée lorsque vous ne le lisez pas.

En parlant de personnages, je dois dire que je m’y suis vraiment attachée. Plus à ceux qui font partie de l’Histoire que de notre époque d’ailleurs, car le roman alterne entre le récit de Célia et celui d’Elizabeth, qui elle, mène des recherches universitaires de nos jours. Ces personnages, donc, m’ont tellement touchée que j’ai eu du mal à refermer le livre, je ne voulais/pouvais pas les quitter comme ça. Ce sont eux, peut-être même plus que l’intrigue en elle-même (qui est pourtant passionnante, je le répète), qui m’ont happée, m’ont fait plonger dans l’histoire mais aussi l’Histoire. Ils sont si vivants, si uniques. Les « méchants » ne sont pas que méchants, ils ont une réelle personnalité qui fait qu’on les comprend, eux aussi.
La fin me chagrine un peu car on ne sait pas vraiment ce qu’il advient de certaines personnes, mais j’ai bon espoir d’en savoir un peu plus car c’est apparemment une trilogie, dont le deuxième tome (la suite donc) est déjà sortie en anglais (The Pindar Diamond). J’espère donc qu’elle arrivera vite en français que nous puissions ainsi avoir des réponses à nos questions!

Tout cela servi par une écriture magnifique, tellement fluide qu’elle permet au lecteur de se plonger très facilement et sans retenue dans le livre. Le seul petit bémol à noter, et je dis bien que c’est le seul, c’est l’absence d’information sur la hiérarchie dans les harems. Quand j’ai commencé à le lire, je n’avais aucune source d’information à proximité, j’étais donc un peu embrouillée, même si le petit récapitulatif de personnes présentes dans le livre m’a beaucoup aidé à ne pas trop me perdre. Un début confus donc, mais qui ne doit surtout pas vous décourager, un petit tour sur Wikipedia et tout est pour le mieux!

En conclusion, un livre qui me laisse des étoiles plein les yeux. Complètement sous le charme, je ne peux que vous le conseiller : dépaysant, passionnant et instructif. C’est une lecture vraiment plaisante qu’il serait dommage de manquer!

Je remercie donc les éditions JC Lattès et Livraddict pour ce merveilleux partenariat!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.