Hunger Games de Suzanne Collins

Voici mon billet à propos de la lecture commune du roman « Hunger Games » tome 1 de Suzanne Collins

Présentation de l’éditeur
Peeta et Katniss sont tirés au sort pour participer aux Jeux de la Faim. La règle est simple : 24 candidats pour un seul survivant, le tout sous le feu des caméras ? Dans chaque district de Panem une société reconstruite sur les ruines des États-Unis deux adolescents sont choisis pour participer au Jeu de la Faim. La règle est simple : tuer ou se faire tuer. Celui qui remporte l épreuve, le dernier survivant, assure la prospérité à son district pendant un an. Katniss et Peeta sont les « élus » du district numéro douze. Les voilà catapultés dans un décor violent, semé de pièges, où la nourriture est rationnée et, en plus, ils doivent remporter les votes de ceux qui les observent derrière leur télé… Alors que les candidats tombent comme des mouches, que les alliances se font et se défont, Peeta déclare sa flamme pour Katniss à l antenne. La jeune fille avoue elle-aussi son amour. Calcul ? Idylle qui se conclura par la mort d un des amants ? Un suicide ? Tout est possible, et surtout tout est faussé au sein du Jeu de la Faim… Public mixte à partir de 12 ans.

Mon avis :

J’ai découvert l’existence de ce roman via le blog de Sitaria, qui semblait l’avoir particulièrement apprécié. Un jour, en visite à la griffe noire, je le retrouve, en on me le conseille vivement, de plus le quatrième de couverture me fait miroiter un moment plaisant.

Je n’avais donc pas vraiment d’inquiétudes quant à mon appréciation de cette lecture, mais je dois l’admettre, je ne m’attendais pas à quelque chose d’aussi bien.

L’univers développé dans le roman est recherché, étoffé et dans l’ensemble d’une cohérence trais plaisante, de plus l’héroine n’est pas aussi mary-sue que je le redoutais. Son caractère et ses actes sont crédibles et touchants, sans jamais tomber dans le pathos.

Je ne dirais pas que je me suis reconnue dans le personnage de Katniss, mais elle est attachante, et j’ai suivi ses pérégrinations avec plaisir.

Ses réactions face à l’adversité font preuve de maturité, mais aussi parfois de faiblesse, propre à l’adolescence et habillement retranscrite.

Ce qui m’a plu dans ce roman jeunesse, c’est de n’avoir pas tant que ça retrouvé les codes types du roman jeunesse…

Bien sur il y a les débuts de la tourmente amoureuse et les doutes qui en découlent, mais pendant le quasi totalité du roman, cette histoire passe en second plan, et avec une subtilité rafraichissante. Pas de gros sabots, pas de sentiments enrobés de guimauve et de stéréotypes adolescents comme il est si facile de retrouver parfois.

J’ai vraiment apprécié ce roman d’aventures, qui creuse une intrigue bien plus profonde qu’il n’y parait, avec des situations haletantes, des dénouements pas toujours tissés de fil blanc, et une société post apocalyptique crédible et inquiétante.
On est horrifié par la situation du monde dans lequel évolue Katniss, la cruauté avide des habitants du Capitole, la violence de leur mode de vie et la triste lucidité des jeunes sur leur situation ( Katniss qui ne veut jamais avoir d’enfants, et redoute de tomber elle même dans la dépravation comme l’a fait son mentor). Les sujets traités sont d’actualité ou tout du moins en écho avec des faits actuels et même historiques.

Seul détail qui m’a fait tiquer, la « supertechnologie » déployée à la fin des jeux (pour soigner les vainqueurs surtout), un peu exagérée à mon gout, mais après tout pourquoi pas….on avale mieux la pilule, même si pour moi les séquelles de leur horrible excursion dans l’arène (surdité partielle pour elle, handicap moteur pour lui) ne nécessitaient pas un coup de gomme aussi radical. Hop , on est tout neuf et frais pour le tome deux….mais c’est un avis personnel, et qu’il faut bien trouver un défaut…

J’ai hâte d’ouvrir le second tome de cette trilogie, en espérant y retrouver le même rythme narratif bien géré qui vous rend rapidement accro et vous pousse à dévorer le roman en quelques jours! J’espère également y trouver un développement de l’intrigue aussi étoffé que peut le laisser miroiter la fin du tome un (et plus personnellement, pas trop d’histoire d’amours à rebondissement, c’est exactement ce que j’ai aimé ne pas trouver dans le tome un). Jusqu’où peut aller le vice de ce monde totalitariste et despotique ?

Je le conseille à tous mes amis, et le conseille encore une fois ici, c’est un très bon roman, pas battle royal du tout au final, pas de gore et de bains de sang inutile, mais une violence encore plus terrible au final. Comme quoi il n’y a pas besoin d’hémoglobine pour susciter le malaise chez le spectateur.

Je remercie les membres de Livraddict d’avoir organisé cette lecture commune, et vous invite chaleureusement à aller voir les avis des autres membres ayant participé à cette lecture:

Mallou
Ethernya
Frankie
Linou
Wilhelmina
Mycoton32
Taylor
Iani
Véro
– Mamzellebulle
Maxoo
Lagrandestef

Rejoindre la conversation

3 commentaires

Répondre à Jenny Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.