La Séléction de Kiera Cass

CVT_La-selection_7968Résumé :

35 candidates. 1 couronne. La compétition de leur vie.
Quand la dystopie rencontre le conte de fées !

Dans un futur proche, les États-Unis et leur dette colossale ont été rachetés par la Chine. Des ruines est née Illeá, une petite monarchie repliée sur elle-même et régie par un système de castes. Face à la misère, des rebelles menacent la famille royale. Un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne…
Pour trente-cinq jeunes filles du royaume d’Illeá, la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre une vie de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le cœur du jeune Prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, qui a été inscrite d’office à ce jeu par sa mère, être sélectionnée relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure ; quitter sa famille et entrer dans une compétition sans merci pour une couronne qu’elle ne désire pas ; et vivre dans un palais, cible de constantes attaques de rebelles…
Puis America rencontre enfin le Prince. En chair et en os. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés : l’existence dont elle rêvait avec Aspen supportera-t-elle la comparaison face à cet avenir qu’elle n’aurait jamais osé imaginer ?

Mon Avis :

Mon premier constat est le dernier , ce livre se lit infiniment vite … Quelques heures après l’avoir acheté il ne me restait que mes yeux pour pleurer .

L’écriture de Kiera Cass est fluide ce qui rend le livre extrêmement agréable à lire .

On pourrait penser en lisant le résumé que serait un mélange entre « Hunger Games » et plusieurs émissions de télé réalité assez minable il faut le dire . Il n’en n’est rien , ce livre est complétement authentique et provoque chez le lecteur de l’impatience  , de la joie , des pleurs ( je suis assez du genre à pleurer facilement devant un bon livre ) , des rires… C’est une qualité notable dans un roman car cela signifie que le lecteur est assez absorbé pour partager les émotions que ressent le personnage et les vivres à son tour .

L’histoire quand à elle est vraiment bien ficelée et on se laisse rapidement prendre dans le contexte historique qu’a crée l’auteur .
Le personnage : América Singer ne manque pas de caractère et je pense qu’on n’en attendant pas moins d’une héroïne dans ce genre d’histoire , elle relève le tout , on est absorbé en même tant qu’elle dans son quotidien , on ressent le même dilemme , a a de la sympathie pour elle la plus part du temps mais le plus intéressant avec ce personnage c’est que tout ces gestes ne sont pas évident , il y a toujours un part de suspens. Il y a évidemment des choix que je regrette qu’elle ait pris mais je vais m’arrêter là pour ne pas spoiler …

Les personnages en général sont décrits  avec juste assez de précisions pour que le lecteur puisse leur donner l’image qu’il souhaite .

La fin est plein de promesse et tout ce qu’on attendant c’est d’avoir le tome 2 entre ses mains , tout bonnement addictif …

PS : SVP soyez indulgent , il s’agit de ma première chronique , si quelque chose ne va pas n’hésitez pas à me le signaler pour pas que je refasse la même erreur . 🙂

Rejoindre la conversation

2 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Très bien pour une première chronique 🙂 bravo 🙂 j’avoue qu’il me tente beaucoup mais que j’ai très peur d’être déçue donc je ne l’achète pas mais peut être que je céderai un jour 🙂