Mémoire d’une nuit d’orage de Nancy Pickard

Synopsis :

Jody n’était qu’une enfant lorsque ses parents furent assassinés. Vingt-trois ans plus tard, c’est pour elle un choc d’une grande violence quand elle apprend que leur meurtrier est libéré. Tandis que ses vieilles blessures se rouvrent, de nouvelles questions l’assaillent : Que s’est-il vraiment passé le soir du meurtre ? Pourquoi n’a-t-on jamais retrouvé le corps de sa mère ? Et si la vérité n’était pas celle qu’elle avait toujours crue ? Un roman dont la forte intensité dramatique et le suspense vous tiendront en haleine jusqu’à la dernière page.

Mon avis :

Tout d’abord, je tiens à signaler que ce livre est un perpétuel aller-retour entre l’histoire 23 ans plus tôt (l’année du meurtre) et l’histoire à notre époque. Le premier chapitre met tout de suite en place le début de l’intrigue, avec l’annonce de la mauvaise nouvelle, qui va lancer le scénario. Puis on retombe tout de suite dans un long flash-back (retour en arrière) qui se trame 23 ans plus tôt. Ce flash-back nous présente le contexte à cette époque, quand les parents de Jody (voir synopsis) ont été assassinés, et les actions du meurtrier présumé. Mais ce flash-back est un petit peu trop long à mon goût, car il fait à peu près 200 à 250 pages. Et pendant ces deux cents premières pages, on vous raconte la vie 23 ans plus tôt. Puis c’est après que l’histoire débute vraiment. On retombe en 2010, et les rebondissements vont d’enchaîner petit à petit, de plus en plus vite, à tel point que l’on est accroché au livre sur les 50 dernières pages, où toute l’énigme se dévoile petit à petit.
Concernant l’écriture, j’aime bien le style de l’auteur, qui ne m’a pas dérangé du tout. Nancy Pickard a déjà reçu plusieurs prix littéraires là-bas, aux USA, et ça se voit. Elle maîtrise son scénario à la perfection, et je n’ai pas relevé une seule incohérence. Et c’est important de le dire aussi, même si le début est un petit peu long (au bout d’un moment, je me demandais : »bon, elle arrive l’action ??? ») Il met en place les personnages, car c’est un petit peu compliqué, et la psychologie des personnages est très travaillée.

Ma conclusion

Ce livre n’est pas le meilleur que j’ai lu, et ce n’est pas un coup-de-coeur, mais peu s’en fallut pour que ça en soit un. Même si le début est long, il ne sert pas à rien et met en place les personnages dans le contexte de l’histoire, et le reste, ce n’est que du plaisir. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre, et cela se rapproche assez du style de Mary Higgins Clark, pour les amateurs de polars.

Ma note: 8.5/10

Pour en savoir plus :

La fiche Bibliomania du livre
La fiche de l’auteur
Un autre roman du même auteur

Voilà, j’espère que je vous ai donné envie de lire ce livre, et en attendant une autre chronique qui devrait arriver bientôt, je vous souhaites de bonnes lectures !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.