Intuitions de Rachel Ward

Résumé

Depuis son plus jeune âge, Jem voit des nombres flotter au-dessus des personnes qu’elle croise. C’est le jour où sa mère décède qu’elle en comprend la signification : il s’agit de la date de leur mort. Ce don maudit la pousse à se couper du monde. Jusqu’au jour où elle rencontre Spider…

Alors qu’ils partent ensemble à la grande roue de Londres, un phénomène étrange se produit : pourquoi tous les passants ont-ils le même nombre au-dessus de la tête ? Pris de panique, Jem et son ami prennent la fuite.

Ils seront les seuls survivants de l’attentat qui va suivre, mais aussi les seuls suspects traqués par la police une fois leur identité révélée par les caméras de surveillance.

Mais comment Jem peut-elle expliquer au commun des mortels les raisons de sa fugue, et surtout, comment ignorer la terrible vérité qu’elle peut lire en Spider ?

QUE FAIRE D’UN DON QUAND IL EST MAUDIT ?

Mon avis

J’avais envie de lire ce roman jeunesse depuis sa parution en mai 2010. Quand j’ai réussi à mettre la main dessus à la médiathèque près de chez moi, je n’ai pas hésité une seconde avant de me plonger dans cette lecture !

Le début du livre m’a beaucoup plu car on y découvre le don (maudit) de Jem. Malheureusement, une fois l’attentat du London Eye passé, le récit prend une toute autre tournure – tournure à laquelle je ne m’attendais pas du tout… Il s’avère que la plus grande partie du roman est en réalité consacrée à la course poursuite de Jem et de son ami Spider. Le mystérieux don de Jem y est ainsi occulté, ce qui m’a déçue au plus haut point !!!

Heureusement, les quarante dernières pages sont riches en suspense et mystère, ce qui m’a réconciliée avec le roman. Quant à la fin ouverte, elle a suscité ma curiosité et me donne réellement envie de découvrir le deuxième tome, CHAOS, afin de connaître le sort d’un des personnages dont je tairai le nom. J’espère cependant que dans cette suite, Rachel Ward choisira d’approfondir le mystère des numéros car le titre original du roman est quand même « NUMBERS » !!!

Concernant le style de l’auteur, je dirai qu’il correspond bien de manière générale à celui des romans dit « jeunesse ». Les phrases sont fluides et le récit est facile d’accès, ce qui permet de terminer le roman rapidement. Toujours par rapport à la mise en forme, j’ai bien aimé les calligraphies de nombres que l’on trouve à chaque fin de chapitre et qui font ainsi écho à la couverture du roman.

Enfin, l’un des points qui m’a également semblé intéressant est la façon dont l’auteure traite de la psychologie de ses personnages: le lecteur a un accès direct aux pensées de Jem, ce qui rend plus authentique le rapport que l’héroïne peut avoir avec les différents autres personnages comme Spider mais aussi Val et Karen par exemple.

En résumé, cette lecture ne fut pas déplaisante mais elle ne m’a pas donnée entière satisfaction dans la mesure où mes attentes n’ont pas été comblées…Suite au prochain épisode !

Rejoindre la conversation

2 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.