Jane Eyre de Charlotte Brontë

Jane EyreRésumé :

Jane Eyre est pauvre, orpheline, pas très jolie. Pourtant, grâce à sa seule force de caractère, et sans faillir à ses principes, elle parviendra à faire sa place dans la société rigide de l’Angleterre victorienne et à trouver l’amour… Une héroïne qui surmonte les épreuves sans perdre foi en son avenir, une intrigue où se succèdent mystères et coups de théâtre, une passion amoureuse qui défie tous les obstacles : le plaisir de lire Jane Eyre est toujours aussi vif. Comme elle, on veut croire que rien n’est écrit d’avance et que la vie réserve des bonheurs imprévus.

Mon avis :

Très belle lecture et très grosse surprise. Acheté par hasard, je cherchais un classique à me mettre sous la dent, et j’ai atterrie devant le rayon des sœurs Bronte … J’avais déjà lu Les hauts de Hurlevent que je n’avais pas vraiment apprécier (ou su apprécier), j’avais aussi tenté Jane Austen avec Orgueil et préjugés que j’avais abandonné très rapidement.

Pour Jane Eyre, je m’attendais donc à une lecture un peu ennuyeuse, mais je me suis lancée. J’avais vu une partie du film avec Charlotte Gainsbourg, je connaissais donc une partie de l’intrigue, mais j’ignorais le fin mot de l’histoire.
Mais dès le début, j’ai adoré le style, et la caractère de Jane. J’ai presque tout aimé : la partie sur son enfance, puis chez Rochester … Seule la partie chez St John m’a parue un peu longue, certainement parce que le retournement de situation était un peu trop gros !!

Rochester est aussi un personnage que j’ai beaucoup aimé. Il est certes un peu odieux au début, mais j’ai trouvé que cela montrait une certaine tristesse et une colère face à ce qui lui a été imposé par son père, ce qu’il n’a pas choisi et qui l’empêche de vivre heureux, mais aussi face aux faux semblant et aux lois de sa société.

De même Jane est pour une fois, un des rares personnages féminins de la littérature que j’ai approuvé, et qui ne se comporte (enfin, qui est écrit) pas comme une simple femme, mais avant tout comme un être humain. Rarement, je n’avais rencontré un tel personnage dans mes lectures. Les 3/4 du temps, ce sont les hommes les héros et les personnages intéressants, et les femmes sont les faire valoir.

J’ai aimé aussi voir les différents avis des gens sur ce livre. Chacun à son avis sur Rochester ou sur Jane, et c’est très intéressant de lire tout ça.

Ce livre intègre donc mon top 10 sans hésiter, et je ne peux que le conseiller !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.