Les anges gardiens de Kristina Ohlsson

SterntalerSynopsis

Thea Aldrin, célèbre auteure de livres pour enfants, n’a parlé avec personne depuis de nombreuses années. Pourtant, un inconnu lui envoie chaque samedi des fleurs et une carte sur laquelle est inscrit un seul mot: merci. S’ajoute à cela le fait qu’une étudiante lui ayant rendu visite a disparu sans laisser de trace. Deux ans plus tard, le corps de la jeune femme est retrouvé dans la forêt de Midsommarkransen. Quel est le secret que Thea Aldrin a choisi de taire?

Mon avis

Tout d’abord, merci à l’illustratrice pour cette magnifique couverture (édition allemande). Sur un fond gris anthracite se détache une robe d’un vert très lumineux s’accordant ainsi avec le marque-page ruban et la couverture cartonnée du livre. Tout simplement sublime!

L’édition allemande présente ce roman comme un thriller. Pour moi, il s’agit toutefois d’un roman policier car le suspense reste limité tout au long du livre. Ceci est sans doute dû à la forme du récit, qui alterne entre le déroulement de l’enquête sur la mort de la jeune femme et l’interrogatoire des policiers impliqués visant à éclairer a posteriori les zones d’ombre de cette enquête. Certains faits sont dévoilés pendant l’interrogatoire, ce qui retire tout effet de surprise par la suite.
Partant maintenant du fait qu’il s’agit d’un roman policier, l’enquête est plutôt bien menée, on ressent bien l’engagement des policiers et à quel point cette affaire les dépasse. Ils sont débordés par les évènements relatifs à l’enquête mais aussi par des problèmes d’ordre privé que chacun traîne avec soi.

Dans l’ensemble ce fut une très bonne lecture mais j’ai l’impression que je n’en garderai pas de profonds souvenirs.

Rejoindre la conversation

3 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    1. De rien! Kyradieuse a écrit une chronique bien plus détaillée pour le challenge « littérature du froid ». Je t’invite à la lire, si les policiers nordiques t’intéressent 😉