Le Fléau de Stephen King

Le fléauRésumé

Malgré toutes les précautions, un virus s’échappe d’un centre de recherches de l’armée américaine. Son taux de contamination serait de 99.4 %. Une épidémie de « super-grippe » se répand alors, d’abord en Amérique, puis dans le monde entier. La civilisation s’effondre, totalement ravagée. Seuls une poignée de survivants naturellement immunisés au virus parviennent à survivre.

Les survivants commencent à avoir des rêves. Certains voient une vieille femme, Abigaël, d’autres un Homme Noir, sans visage et ténébreux : Randall Flagg. Autour de ces deux figures vont se constituer deux communautés, qui vont s’affronter, répétant la perpétuelle lutte entre le Bien et le Mal. La Mère Abigaël va devenir le guide spirituel de l’une des deux factions et les conduire jusqu’à la ville de Boulder, dans le Colorado, où ils vont s’évertuer à rebâtir une société. De son côté, Flagg a rassemblé ses partisans à Las Vegas où il fait régner l’ordre et la discipline, utilisant les moyens les plus extrêmes comme punition pour les contrevenants.

Mon avis

Un Excellent roman. J’ai adoré et dévoré ce livre. Les personnages sont nombreux, j’ai eu un peu de mal à retenir certains noms (!). Tout ça est très réaliste, surtout avec le début de l’épidémie. On suit les personnages individuellement, jusqu’à leur réunion. Mais surtout, c’est l’épilogue que j’ai préféré, je ne sais pas vraiment pourquoi, mais j’ai trouvé ça très juste, doux amer. Très beau et très triste aussi, parce qu’au fond on connait la réponse à la question.

Je n’ai pas envie d’en dire plus pour ne pas trop en dévoiler. Mais c’est pour moi, un livre qui détrônerai (presque !) Ça, qui pour moi était son meilleur, et mon livre favori de Stephen King. Mais là, je pense qu’ils sont ex æquo. Je ne peux que vous conseiller ce livre.

(Je précise que j’ai lu la version en 1 tome donc avant la réédition de 1990, et les nombreux rajouts qui ont été apportés).

C’est donc mon 5e livre pour le Challenge Stephen King.

Rejoindre la conversation

3 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Je n’ai jamais réussi à sauter le pas pour lire Stephen King. J’ai toujours pensé que ce serait trop spécial pour moi. Mais vu les chroniques qui circulent en ce moment, je pense bien me laisser tenter un jour 😉

    1. N’hésites pas alors, en plus ces livres sont tous différents !! Certains sont fantastiques , d’autres au contraire comme Misery sont totalement dans le réel, et se passe en huit clos. Certains font peurs, d’autres non …
      En plus niveau style d’écriture, il est très abordable, tu enchaines les pages sans soucis !!
      C’est vraiment un auteur à ne pas rater 🙂

      1. Merci pour ces infos. Je ne savais pas que King naviguait entre différents genres. Raison de plus, pour ajouter plusieurs bouquins à ma wishlist 😉