L’enfant des Cimetières de Sire Cédric

Sire Cédric… jamais j’en avais entendu parler jusqu’à ce vendredi soir lors des propositions de partenariat de Livraddict.  En partenariat avec les éditions Pocket, « L’enfant des cimetières » de Sire Cedric est proposé à la lecture avec en prime une soirée de rencontre virtuelle avec l’auteur prévue pour la mi-avril. Je lis le résumé :

« David, photo-journaliste, décide de découvrir l’origine d’une vague de meurtres sordides et de suicides, qui ne cesse d’augmenter.  Bientôt, il va être confronté à l’inimaginable… »

Deux semaines plus tard le livre atterrit dans ma boîte à lettres.  Rien que la photo de couverture me donne des frissons et ce sentiment s’amplifie en lisant la quatrième de couverture; surtout le commentaire repris du Courrier Picard « Vous allez avoir peur mais vous aller aimer ça. »

Il faut dire que d’habitude les thrillers ce n’est pas forcément ma tasse de thé: trop de détails sordides, d’évènements sanglants, …  Mais là, j’ai voulu essayer. Essai réussi!

Est-ce que j’ai eu peur?  Oui, au point même de vérifier s’il n’y avait pas d’ombres sous mon lit.  Est-ce que j’ai aimé ça?  Oui, contre toute attente!
Sire Cedric a concocté un mélange de genres tout ce qu’il y a de plus réussi: le thriller s’immisce avec le policier et effleure le fantastique.  Faire ce genre de mélange requiert un style d’écriture fin et précis, au risque de tomber dans un potpourri sans intérêt.  Sire Cedric maîtrise parfaitement l’exercice.  Le langage fin et poétique rend les détails sordides presque acceptables pour des âmes sensibles comme moi.  L’écrivain réussit à envoûter le lecteur, l’emmener dans les zones d’ombres, ressusciter son intérêt jusqu’à la dernière page.  Au moment que vous pensez avoir tout compris, ça reprend de plus belle.
Ça faisait longtemps qu’un livre m’avait absorbé au point d’en oublier la réalité.  Je l’ai lu d’un seul trait!  Les personnages sont tous attachants, même l’antagoniste, Nathaniel Loth.  Ce livre vous tient en haleine du début à la fin!

Beaucoup ont comparé Sire Cedric avec Stephen King mais je ne suis pas de cet avis.  Autant les thrillers de Stephen King sont trop effrayants pour moi, autant « L’enfant des cimetières » a su me faire peur avec élégance!
Un grand bravo à cet auteur du Sud de la France et un grand merci à Livraddict et à Pocket pour cette découverte.
Il me tarde d’être au 13 avril pour la soirée rencontre avec l’auteur!

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.