Les prodiges de Jeremy Scott

ProdigesLes prodiges de Jeremy Scott
Fantastique – 415 pages

Synopsis
Ils sont six
Ils sont handicapés
Personne ne croit en eux
Pourtant leurs pouvoirs sont incroyables
Ils sont les Prodiges
Des superhéros comme vous n’en avez jamais vu !

Je remercie tout d’abord les éditions Michel Lafon pour ce partenariat. J’avais tout d’abord découvert ce roman dans ma librairie, la couverture m’avait tapée dans l’œil, avec ces cinq personnages qui font penser qu’un affrontement va arriver, et à la maison les super héros on  si grandes places avec les Marvel et Avengers, donc comment ne pas craquer pour cette couverture ?

En résumé ?

Le Synopsis parlant de lui-même je vais éviter de trop spoiler. On suit donc Philip, un jeune homme de 12 ans et atteins de cécité, qui va un jour avoir LA conversation avec son père, et autant dire que ce début ma beaucoup fait rire. Et c’est à partir de cette conversation -révélation- que l’histoire va prendre tout son sens.

Attendez-vous être surpris  et à vous attacher à certains personnages.

Les + : 
– L’auteur nous projette très bien dans la tête de Philip avec les descriptions des lieux, objets et de ce qu’il peut entendre.
– Les descriptions, de ce qui entoure Philip n’ayant pas la vue.
– Jeremy Scott a répondu à toutes mes interrogations sans exceptions.
– De belles leçons de vies comme :

« J’ai même goûté à ma propre médecine … tu sais, les insultes, la brutalité et tout ça »

– Un coup de cœur pour la mère de Philip, Emily, qui a toujours les bonnes paroles pour son fils, une mère protectrice.
– La fin, autant dire que celle là je ne m’y attendais pas.

Les – :
– Les longueurs tout le long du roman.
– Certains évènements étaient prévisibles.
– Au début je dirais la logique, car comment ne pas voir que l’on est entouré de super héros, mais l’auteur a répondu  ensuite à mes questions donc c’est un – qui devient +

Conclusion :

Un bon moment passer en compagnie de nos héros – super -, l’histoire et les événements sont très bien tournés. Le résumé en dit juste assez pour nous donner envie d’en savoir plus et nous mettre dans l’ambiance du roman sans nous faire deviner ce qu’on va découvrir durant notre lecture.

Une suite peut-être ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.