Homme sans chien d’Hakan Nesser

HommesanschienQuatrième de couverture :

Dans la petite ville de Kymlinge, la famille Hermansson est réunie pour fêter l’anniversaire du père et de la fille aînée. Seul manque Robert, le fils honteux qui s’est ridiculisé lors d’une émission de téléréalité. Suicide ? Fugue ? Plus aucune de ces hypothèses ne tient quand Henrik, son neveu, disparaît à son tour. Pour l’inspecteur Barbarotti, chargé de l’enquête, l’hiver s’annonce brumeux.

Mon avis :

Ce livre est déstabilisant.
Un nombre important des personnages est issu d’une même famille, et je dois dire, fait assez rare, que je n’ai aimé aucun d’entre eux. L’auteur les a rendus particulièrement antipathiques, peu importe leurs liens, leurs caractères, leurs passés et leurs choix de vie, ils sont tous véritablement pénibles, sans charme. Cependant, on ne peut pas dire que cela soit dérangeant, bien au contraire. J’ai apprécié ne pas les apprécier. J’ai apprécié que l’auteur donne l’impression de ne pas apprécier ses propres personnages, de ne leur prêter aucun attrait et de ne leur passer aucun travers, aucune perversion pourrait-on même dire. Leurs liens ou absence de liens sont la base d’une première partie qui m’a tenu en haleine, j’avais vraiment envie de connaître ce que l’auteur leur réservait, comment il allait faire apparaître les problèmes! Je sais c’est un sadique, mais finalement vu que je les aimais pas, je ne m’en veut même pas.

A ce moment là l’auteur nous fait une double proposition, je ne peux tout de même pas en dire trop. Arrive alors un personnage un peu plus agréable, que j’ai bien aimé (enfin) c’est le commissaire Gunar Barbarotti. Son arrivée change la donne, puisque nous lecteur avons parfois plus d’informations que lui sur ce qui se passe au sein de cette famille et ce qu’il est advenu de certains personnages. Alors même s’il est assez sympathique on le trouve parfois un peu lent à la détente, même si on se doute qu’il n’est pas devin ce pauvre homme.

En résumé, une lecture très agréable qui m’a permis de découvrir un auteur encore inconnu pour moi il y a quelques mois. J’ai apprécié son style, précis, agréablement cynique et teinté d’un humour vraiment doux, efficace et surtout bien noir.

Je remercie Livraddict et les Éditions Points pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.