Retour vers la côte de Saskia Noort

Retour vers la côteQuatrième de couverture:

La vie de Maria Vos, mère de deux enfants et chanteuse un peu paumée, part à vau-l’eau. Après avoir avorté en secret, elle a quitté son compagnon. Depuis, elle reçoit des lettres de menaces, se sent épiée… Pour protéger sa famille, elle se réfugie chez Ans, sa sœur aînée, au bord de la mer du Nord. Pourtant les événements inquiétants se succèdent et Maria commence à douter de sa santé mentale. Ses enfants et elle sont-ils réellement en danger ou n’est-ce que le fruit de son imagination? L’incendie de sa maison d’Amsterdam est-il criminel? La police n’en trouve aucune preuve…

Mon avis:

Retour vers la cote de Saskia Noort est un polar comme je les aime. Le style, simple, permet d’être très vite plongé dans l’histoire. Les chapitres défilent et je me suis rendue compte que je tournais les pages avec une extrême rapidité. L’histoire commence pourtant doucement, le suspens s’installe petit à petit. En tant que lectrice, j’aime les ambiances pesantes, les histoires qui, dès le début, semblent complexes et tortueuses. Dans ce livre, j’ai retrouvé ce type d’ambiance.  La narratrice, qui n’est autre que la personne dont la vie se trouve chamboulée par des lettres de menaces, est notre seul repère. On vit donc, en même temps qu’elle, ses doutes et ses angoisses. Lorsqu’elle se remet en question, lorsqu’elle pense devenir folle, on doute nous aussi, en tant que lecteur, de sa santé mentale. J’ai apprécié la manière dont l’auteure nous mène en bateau tout au long du livre. Ce sont ces moments où l’on ne contrôle plus sa lecture, où, en tant que lecteur, on est à la merci de l’auteure, qui me font passer d’excellents moments ! D’un point de vue général, je dirais que l’histoire se tient, concernant la fin, je dirais juste qu’elle ne m’a pas déplu, et ça, c’est vraiment l’essentiel !

Je tiens à remercier les éditions folio ainsi que livraddict pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.