Foudre de Christine Bravo

4EME DE COUVERTURE :

« _ Sam, comment on va faire… je veux dire après?

C’était la première fois qu’on prononçait ce mot : après. Il n’ a pas répondu. Il a marché jusqu’à la baie vitrée. Il est resté longtemps à regarder dehors. J’ai scruté le ciel à mon tour, il avait une couleur que je n’avais jamais vue. On aurait dit de l’argile rouge. Quand Sam s’est retourné, j’ai vu l’étau dans ses yeux. Deux pince d’étain poli, une dans chaque oeuil. Elles se sont refermées sur mon larynx.

_ Il n’y aura pas d’après, il a dit. Il y aura toujours toi et moi. Exactement comme aujourd’hui.

Je songeai qu’il avait tort. Que l’amour a besoin d’air. Besoin d’être montré. Non, pas montré. Exhibé. Regardez qui j’aime. Regardez qui m’aime. Ddévorer-nous des yeux.

Mais j’étais d’accord avec lui sur un point. Pour nous, il n’y aurait pas d’après. »

MON AVIS :

L’histoire d’amour d’Anna et de Sam, racontée avec la verve pimentée de Christine BRAVO, s’écrit au « Je ». Christine BRAVO emprunte tantôt l’identité de Sam tantôt celle d’Anna afin de décrire les tourments de la passion au masculin comme au féminin.

Ce changement de point de vuen est très intéressant et permet de mieux comprendre les personnages d’Anna et de Sam qui nous parlent alors de leurs époux respectifs, de leurs appréhensions, de leurs attente et de leurs façon dont ils vivent leurs liaisons extra-conjugales.

Christine BRAVO fait d’Anna et Sam des personnages très attachant mais tout de même tourmenté par le fait qu’ils soient capable de tromper leurs époux sans culpabiliser. Ils s’aiment, se jurent que cela durera éternellement mais au bout d’un moment, lorsque la distance et l’absence de rencontre se font sentir, la passion et le désir qu’ils ont l’un pour l’autre s’estompe petit à petit…

Christine BRAVO fait également référence à de grand nom telq qu’HEMINGWAY, Ray CHARLES, BAUDELAIRE…

Certains passages font également rire le lecteur… Surtout le passage où Ray CHARLES se soulage dans un seau à champagne lors d’une de ses représentations.

C’est un livre plaisant, agréable à lire et qui se dévore.

Je remercie de tout coeur LIVRADDICT et les Editions XO pour ce magnifique partenariat et qui m’a permis de découvrir l’un des romans de Christine BRAVO.

EDITIONS XO

288 PAGES

N° ISNB978-2-84563-455-8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.