Un mort à Starvation Lake de Bryan Gruley

Mon avis :

J’ai fini de lire ce livre, et pour être franche, je ne l’ai pas apprécié. Dès le début, même dès la première page pour être précise, j’ai eu beaucoup de mal à me projeter dans la situation décrite par l’auteur, et j’ai ressenti cette même sensation tout le long de l’histoire. Je pense que c’est en gros pour cette raison que je n’ai pas accroché. En effet, j’ai eu du mal à comprendre qui est qui, qui fait quoi et pourquoi. Bien sûr, j’ai compris les grandes lignes de l’histoire (le hockey représente un enjeu important à Starvation Lake, le coach disparait brutalement …), mais dans les détails, je n’arrivais pas à me représenter concrètement les scènes. Néanmoins, j’ai trouvé que l’auteur avait des idées originales pour son roman (le hockey, et même le sport en général, n’est pas un thème très représenté dans les romans policiers, c’est donc intéressant de développer l’histoire dans ce milieu). Après, c’est dommage que je n’ai pas apprécié son style d’écriture (notamment, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de grossièretés, ça n’apporte pas vraiment grand chose à mon sens).

J’ai trouvé aussi que le titre en disait long sur l’histoire globale, et c’est un peu dommage. « Un mort à Starvation Lake ». On s’attend donc à avoir un mort. Une fois qu’on l’a (le coach), ça y est, on sait de quoi il s’agit. Après, bien sûr qu’il faut enquêter sur les raisons de sa mort, mais il y a moins de suspens qu’avec un titre plus évasif, où l’on ne sait pas où l’on va.

Harlan Coben nous apprend sur la première de couverture qu’il s’agit du premier roman de l’auteur. Je serai donc intéressée de lire ces prochains romans, pour voir comment son style d’écriture évolue et si j’y suis plus réceptive.

Je suis toujours désireuse de découvrir des nouveaux auteurs, des nouveaux romans, je remercie donc chaleureusement le forum « Livraddict » et les Editions Points pour m’avoir fait découvrir ce livre dans le cadre de ce partenariat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.