La Ronce d’or, tome 2 : La Peinture de sang de J.V. Jones

« Après un combat sans merci l’ayant séparée de Ravis, le mercenaire qu’elle a rencontrée à son arrivée dans le monde de la Ronce d’or, Tessa McCamfrey parvient à l’abbaye de l’île Ointe, où les frères l’accueillent fraîchement. Attaquée la nuit de son arrivée par une créature mi-homme, mi-démon, engendrée par la magie du scribe d’Izgard, la jeune femme réussit à s’enfuir et trouve refuge dans la grotte où le frère Avaccus, dernier scribe de l’île à pratiquer la sorcellerie, est confiné depuis 21 ans. »

Mon avis :

J’avais eu l’occasion de lire le premier tome de ce récit dans le cadre d’un partenariat avec « Le Livre de Poche » voici quelques mois  J’étais impatiente de découvrir la suite des aventures de Tessa, Ravis et Camron aussi j’ai été ravie d’apprendre la sortie de ce second tome dans le cadre d’un nouveau partenariat.
Si j’ai eu un peu de mal à entrer dans ce second volume (il m’a fallu près de cent pages pour me sentir à nouveau transportée par l’histoire) j’ai ensuite retrouvé avec plaisir la plume de J.V. JONES.
Après un premier tome qui décrivait ce monde parallèle et dépeignait chacun des personnages le deuxième tome nous révèle enfin la nature de la ronce d’or et de la bague portée par Tessa. Les enluminures restent au centre de l’histoire dont elles tissent et détissent les fils. Le récit se révèle complet et répond à toutes les questions que moi, lectrice, je pouvais me poser.
Ainsi nous découvrons que la ronce d’or et la bague découverte par Tessa sont des éphémères, soit des objets qui voyagent à travers le temps et à travers les mondes parallèles lesquels sont multiples.
Sur un second plan il nous révèle également le passé ténébreux de Ravis et les causes qui l’ont poussé à devenir mercenaire.
Ce deuxième tome nous invite à suivre les amours de Tessa et Ravis qui vont se  rapprocher au fil des pages. Il nous révèle également un Camron beaucoup plus humain qu’il n’apparaissait au début du récit. Par ailleurs il nous donne l’occasion d’assister à la naissance d’une véritable amitié tissée de liens presque fraternels entre Ravis et Camron.
Un autre personnage prend également toute son importance dans ce second tome : Angeline, l’épouse d’Izgard, Roi de Garizon. De petite fille naïve et peureuse dans le premier tome elle s’est complètement aguerrie pour devenir une femme courageuse et forte.
L’évolution des personnages et de leurs rapports mutuels est interpelante et m’a beaucoup plu.
J’ai trouvé le récit passionnant et je suis très heureuse d’avoir pu faire cette lecture. Cette première approche de l’univers de la fantasy a été très concluante à mes yeux.
Je remercie encore Livraddict et le  Livre de Poche pour l’opportunité qu’ils m’ont donnée en me choisissant pour participer à ce partenariat !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.