Mi-Cuite de Margaux Cipriani

Mi-cuiteMi-Cuite écrit par Margaux Cipriani, me faisait de l’œil depuis longtemps. Une amie l’avais précédemment reçu comme cadeau. Elle m’en avait dit que tu du bien ; cela m’a mis l’eau à la bouche. Un mélange entre journal intime, carnet de bord, et notes. Quelque chose m’a sauté à l’œil dès le début, témoignage ou histoire inventée. Un mélange d’anorexie, de boulimie, de dépression…  Une histoire racontée de façon enfantine, avec un vocabulaire très facile, presque poétique. Margaux raconte la vie comme elle lui vient.

Entre nourriture, famille, travaille… elle doit tout devoir gérer. Elle est constamment en guerre contre elle-même, contre les Hommes (avec un grand H), contre la vie tout simplement… Le plus dur, c’est qu’une fois avoir gagné contre la maladie, il faut faire face à la rechute. Margaux, elle, s’est battue. Acharné sans cesse contre son corps ; trop mince ? trop grosse ? Elle-même ne sait plus ; et pourtant, il faut rentrer dans le moule de la société.

Je ressors bouche bée face à cette lecture ; j’en apprends davantage sur la maladie, la façon dont les autres pensent, la critique face au gens. Après ma lecture, la curiosité prend le dessus ; faire des recherches sur cette Margaux. Et, oui, Margaux a elle-même raconté sa propre vie. En effet, de base elle est comédienne, et voudrait y mélanger l’écriture. Un premier roman très réussi, selon moi. Je découvrir avec plaisir, les prochaines sorties littéraires, et pourquoi pas la découvrir en spectacle par la même occasion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.