Au commencement, il y avait Bob de Meg Rosoff

Nom: Au commencement il y avait Bob

Editions: Black Moon

Note: 1/5

Résumé :

Et si Dieu n’était pas ce vieux sage barbu que tout le monde imagine ? Comment réagiriez-vous si vous découvriez que votre destin est entre les mains d’un adolescent prénommé Bob, aux mœurs légères, égocentrique et à qui le sort du monde importe peu ? La mère de Bob a gagné la Terre lors d’une partie de poker réunissant plusieurs dieux, mais ne voulant pas s’en occuper, elle l’a confiée à son fils qui créé le monde en à peine six jours par manque de motivation. Et puis il rencontre Lucy, une humaine, dont il tombe follement amoureux. Et quand l’amour vient frapper à la porte de Bob, on peut être sûr que les catastrophes sur terre vont s’enchaîner…

Mon avis :

Bob, un jeune ado comme les autres, en tant que Dieu…
Voilà un concept intéressant bien que pas à la hauteur de mes espérances .
L’histoire aurait pu être bien mais le fait est que je n’ai pas aimé, Bob est trop immature pour un héros : sexe, amusement, voilà tout. Et ce qui provoque l’histoire? Il a envie d’une fille. Voilà pour moi le vrai résumé. Meg Rosoff n’a pas pu m’emmener voyager mais ce n’est que moi et mon avis.
Il y a eu des moments agréables au demeurant, comme au moment où l’aimée de Bob le trouve fou ; ce passage est très drôle. Mais ces moments sont rares voir inexistants.

La fille dont Bob tombe amoureux est Miss Parfaite : belle, intelligente et gentille. La mère de Bob est l’alcoolique de service, et enfin le valet de Bob est l’intello incarné.
Les personnages ne sont pas très intéressants, au même titre que l’histoire.
Le livre en lui-même est mal écrit dans le sens où ce n’est pas fluide.
Le message concernant Dieu, c’est qu’il ne sert a rien, et ce n’est pas très agréable de remettre ses idées en question à cause d’un livre de fiction. La création ici est présentée comme un hasard; c’est un hasard si Bob est Dieu, s’il est beau… Tout son monde est un hasard, le temps ou encore les gens !

Ce livre n’a pas été mon préféré mais reste lisible sans se forcer.

Merci aux éditions Black Moon et à Livraddict pour ce partenariat merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.