Divergent de Veronica Roth

Présentation de l’éditeur

Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions. À 16 ans elle doit choisir sa nouvelle appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d’aptitudes n’est pas concluant. Elle est divergente, elle est en danger de mort !

•    Broché: 440 pages
•    Editeur : Fernand Nathan (6 octobre 2011)
•    Collection : GD FORMAT THRIL
•    Langue : Français
•    ISBN-10: 2092532308
•    ISBN-13: 978-2092532300

Pourquoi ce livre ?

J’ai lu ce livre grâce à l’aimable partenariat avec les éditions Nathan et Livraddict qui m’ont permis de le lire en exclusivité puisque sa sortie est prévue pour le 6 Octobre 2011

De quoi ça parle ?

Dans un monde post-apocalyptique une nouvelle société est née. Celle-ci se divise en faction représentant chacune un côté de la nature humaine. On retrouve donc les altruistes, les audacieux, les érudits, les sincères et les fraternels. Ces factions cohabitent tant bien que mal. A l’âge de seize ans les jeunes doivent choisir s’ils veulent rester dans leur faction d’origine ou changer. Béatrice elle aussi doit choisir, et elle préfère le changement. Mais elle apprend aussi qu’elle est spéciale. Elle est divergent. Elle et tout ceux qui sont comme elle sont en danger.
Le livre nous fait découvrir cet apprentissage auquel elle doit se soumettre pour être membre de sa nouvelle faction, tout en cachant son terrible secret. Mais c’est sans compter les événements à l’extérieur qui menace le fragile équilibre de cette société pas si parfaite !

Et t’en penses quoi ?

Pour faire simple j’ai aimé. J’ai aimé mais ce n’est pas un coup de cœur. On sent du potentiel, un immense potentiel.
Déjà j’adore l’idée d’une dystopie (bien que je ne sois pas sûre que le monde présenté ici soit le pire qui soit. Même si c’est pas joyeux joyeux, je pense qu’il y a pire).
J’adore l’idée des factions et j’ai vraiment hâte d’en savoir plus sur chacune d’entres elles ! Je trouve que ce système est très enthousiasmant car le lecteur cherche à savoir dans quelle faction il serait. Du coup j’ai été prise dans le livre pour en savoir de plus en plus jusqu’à pouvoir me reconnaître dans une des factions.
Et puis, je me suis posée des tas de questions pendant la lecture. Que s’est-il passé pour arriver à cette situation ?
Les villes ont l’air abandonnées, chacun est reclus dans sa faction… Le monde entier est-il ainsi ? Sont-ils les seuls survivants à ce qu’il s’est passé ?
Bref, tant de questions qui restent sans réponse dans ce livre et auxquelles, j’espère, que Veronica Roth répondra dans le prochain tome « Insurgent » à sortir en 2012 !

Mais il y a des petites critiques négatives quand même.
En fait, à mon sens, le livre à vraiment du mal à démarrer. Je le lisais par petit bout sans arriver à plonger réellement dedans. J’attendais le moment où je ne parviendrais plus à m’en détacher.
Et ce moment est arrivé dans les derniers chapitres. L’action arrive enfin (même si elle n’est pas totalement absente dans le reste du livre) et là, je l’ai fini d’une traite !
Car oui, il faut lire ce livre pour avoir la suite ! Je l’attends avec impatience pour parfaire mon jugement, car comme je l’ai dit plus haut c’est une série qui a un potentiel énorme !

Le style d’écriture est efficace, sans trop de descriptions ennuyeuses ce qui donne un bon rythme à l’intrigue. Ma difficulté à accrocher vient donc d’un manque de fil conducteur pur et dur. Fil que l’on trouve justement dans ces fameux derniers chapitres: l’enjeu qui nous fait tenir en haleine. Et quel enjeu !

Au niveau des personnages, Béatrice alias Tris est très attachante. Elle paraît être la plus faible, mais il se trouve que non, bien au contraire grâce à son secret bien gardé. Elle a un petit caractère que j’aime bien. Le genre de fille qui ne se laisse pas marcher sur les pieds.
Quatre. Ah Quatre. Je suis tombée amoureuse. Le type d’homme que j’adore. Fort, introverti, et torturé. Mais aussi tendre, aimant et attentionné quand on gratte un peu. Bref, il a tout pour me faire fondre et j’ai hâte d’en apprendre un peu plus sur lui même si on a déjà eu pas mal de révélations.
Pour ce qui est des amis de Tris, j’avoue que je suis passée un peu à côté d’eux. Il me tarde de lire le second tome pour avoir de leurs nouvelles !

En conclusion ?

Un très bon livre pour cette rentrée littéraire. Franchement ça sent la nouvelle franchise à ne pas rater ! D’ailleurs, Summit a déjà acheté les droits pour en faire un film pour « l’après Twilight », c’est pour dire ! Je vois déjà les gens se choisir une faction, et des forums se développer ici et là sur le net pour faire grandir la communauté Divergent ! Et j’en ferais partie.

Bref, à lire absolument ! Action, humour, amour, tout y est ! Et puis il faut le lire surtout pour son originalité. Car ici, ne cherchez point de vampires ou autres sorciers. Veronica Roth a créé un monde bien à elle, peuplé d’humains sans pouvoirs particuliers autres que leur courage, leur altruisme, leur fraternité, leur sincérité ou leur connaissance.
Et ça, c’est ce qui fait la force de « Divergent » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.