L’épreuve de l’Ange d’Anne Rice

Un grand MERCI aux Éditions Michel Lafon Éditions Michel Lafon qui m’ont permis de participer à mon premier partenariat via Livraddict. En m’offrant généreusement ce livre ils me permettent d’élargir mes horizons. Et de lire un livre que je n’aurais pas forcément choisi de lire.

Synopsis

« J’ai rêvé d’anges. Je les contemplais, les entendais dans l’étendue galactique de la nuit. Je sentais l’amour dont ils m’entouraient. Je sentais aussi une sorte de tristesse me dévaster, m’emportant vers ces voix célestes qui chantaient pour moi ». Ainsi débute le nouveau roman d’Anne Rice, qui nous emmène vers d’autres horizons, d’autres royaumes, et d’autres temps. Rome, XVIe siècle. La Ville éternelle, où les croix se dressent dans le ciel éclatant. La ville de Michel-Ange, de Raphaël. Mais aussi la ville de l’Inquisition, où s’affrontent les Médicis et les papes avides de pouvoir… C’est là qu’est propulsé Toby O’Dare, ancien tueur à gages et joueur émérite de luth. Son ange gardien, Malchiah, lui demande d’enquêter sur un médecin juif accusé d’empoisonnement et de sorcellerie. Toby saura-t-il vaincre les terribles rumeurs et sauver ce jeune noble qu’on soupçonne d’être possédé par un dybbouk ?

Mon avis :

Quand j’ai vu que j’avais « gagné » ce livre en partenariat,  je me suis dépêcher d’aller acheter le Premier tome. Mais malheureusement celui-ci m’avais largement déçu basé sur le sentiment de remord de l’assassin Lucky le Renard cela n’avait contribué qu’a me chagriner.

Mais voila si j’ai commencé ce deuxième tome avec beaucoup d’appréhension il s’est avéré être plus intéressant que je ne l’aurais imaginé. On pourrait dire que le sentiment qui fonde ce livre est l’amour… Et moi j’aime aimer et être aimée.

J’ai trouvé que ce roman avait été écrit avec délicatesse et raffinement en effet on se croirait vraiment à une autre époque en un autre temps.

À la fin de l’heure de l’ange on avait laissé Toby alors qu’il venait d’apprendre qu’il était père d’un petit garçon.

Et ce second tome commence une fois l’heure de l’ange écrit, en effet Toby après avoir appelé Liona son ancienne petite amie, décide de faire venir Liona et son fils a Mission-inn, son hôtel.
Toby est très ému de sa rencontre avec son fils et surtout ébranlé par le désir qu’il éprouve toujours fervemment envers Liona. Suite à leurs rencontres Toby se voit tourmenté par le désir et l’amour qu’il éprouve envers sa nouvelle famille. Troublé par ses sentiments, il fait un examen de conscience en espérant pouvoir un jour vivre avec eux malgré le fait qu’il sache qu’il ne les mérite pas.

Au même moment Malchiach le séraphin, donne une nouvelle mission à Toby et l’envoi à Rome aux XVIe Siècle , et cet fois ce fait passer pour un joueur de luth juif portant la rouelle (ça tombe bien il adore le luth) il devra aider Vital  un jeune médecin juif  qu’on accuse d’avoir empoisonné son ami Niccolo « un gentil ». S’ajoute à cette première intrigue le fait que la maison de Vital semble être hantée par un dybbuk. Et qu’on l’accuse du coup de sorcellerie. Accablé par les prêtres et la populace de Rome Vital semble perdu.

Les personnages son dépeint avec simplicité mais avec finesse et nous permettent de vite s’adapter à eux. Si on se retrouve encore une fois dans un milieux ou les juifs sont accusé à tord cela ne ressemble en rien au premier tome.

Car ici grâce à son passer en tant que Lucky le renard, Toby démasque le vrai coupable de l’empoisonnement. Malheureusement celui-ci se suicide et Toby se sent coupable, affaibli par le remord  il fait la rencontre d’un être mystérieux et noir qui semble vouloir remette en cause la foi de Toby.

Mais heureusement Toby ne cesse de prier le créateur et une fois de retour à son époque il décide d’aller se confesser pour rejoindre la communauté catholique.

Mais voila que depuis son retour il remarque qu’un jeune homme le suis. Après avoir été à la messe Toby décide de confronter son poursuivant…

Ce second tome se ferme sur une révélation qui pourrait bien tout changer pour notre héros…

Petite note : Anne Rice nous permet de nous rendre compte à quel point les mots ont de la force, ils peuvent nous pousser jusqu’à notre plus petit retranchement. Et même si notre foi peu être ébranler, ce qui compte c’est avant tout de croire, et de sentir l’amour qui nous entoure.

J’espère vite lire la suite pour en apprendre plus sur l’ange gardien personnel de Toby qui m’a laisser une très bonne impression, la force noire qui le suit, et voir ou nous menera cette troublante révélation et ce que cela engendrera.

En bref c’est un livre que je recommande. Pour ceux qui n’ont pas été charmée par le premier tome nul doute que celui-ci émoustillera vos papilles.

Titre en anglais : Of Love and Evil
Titre en français : L’Épreuve de l’ange
Auteur : Anne Rice
Pages: 260
Prix: 18.01


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.